AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 darcy ⊱ les fleurs du mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:01



Darcy William Samuels

Il y a des personnes qui se sentent indignes d’être aimées. Elles ne prennent pas leur place et se font toutes petites, en essayant de n’ouvrir aucune brèche au passé.


Nom › Samuels qui jadis fut bourgeois, Samuel qui signifiait la bonne classe sociale, ce nom qu'il portait avec une certaine fierté et qu'il avait partagé avec son épouse. Samuels qui n'est plus qu'un tas de cendres. Prénoms › Darcy lui vient de sa mère qui en bonne appréciatrice de Jane Austen n'a trouvé mieux que de lui donner le prénom de son fantasme d'adolescente, William quant à lui n'est qu'une lubie de son père qui souhaitait lui offrir mieux qu'un personnage fictif. Date et lieu de naissance › 14 décembre 1975 à Londres en Angleterre, ses parents ont déménagé en Alaska quand il avait à peine quatre ans, il a peu de souvenirs de sa ville natale. Age › 39 ans à se dire que finalement, ça ne vaut peut-être pas le coup. Situation › il était un mari, il était un père, mais comme la conjugaison le suggère, il était et n'est plus dorénavant. Orientation sexuelle › peu importe, il ne se pose pas la question, si l'amour tombe c'est ainsi et basta. Ville de départ › Anchorage, dans le coeur de la ville. Ancien métier › professeur en histoire spécialiste de la période médiévale, les vieux débris ça le passionne. Capacités › disons que les évènements ne lui ont pas laissé le choix, s'il se débrouille mal avec une arme à feu en revanche il gère plutôt bien tout ce qui concerne les armes blanches, de surcroît ses quelques connaissances peuvent servir, son épouse était infirmière et n'a pas hésité à faire part de sa science avec lui. S'il n'est pas encore capable de couper une jambe, il peut en revanche administrer les premiers soins. Caractère › pensif, existentialiste, polyvalent, à l'écoute, sarcastique, souriant, anxieux, cachottier, minutieux, patient, réaliste et irréaliste à la fois, empathique, méfiant, passionné. Groupe › pariah. Avatar › Hugh Dancy ce bébé chat. Crédit › tumblr.


Comment était ta vie avant ? Sa vie était pas parfaite, elle était même loin de l'être pourtant elle était ce qu'elle était ; plutôt agréable malgré ses côtés sombres. Il en bavait plus que de raison, il lâchait prise mais au moins ses marmots étaient là pour lui redonner un peu de foi en cette humanité. Il s'accrochait à eux, petit James et Cleo sa princesse qui peignait les murs de façon si particulière que c'en était presque de l'art. Il était heureux à sa manière, il trouvait le bonheur dans des choses simples pendant que Judith sa bien-aimée s'enfonçait dans son propre enfer. Il a rien pu faire, il a même pas pu agir à temps et quelque part l'épidémie est arrivée à point nommé ; puisque sans ça il se serait sans aucun doute jeté par la fenêtre. Elle réserve des drôles de surprises l'existence, elle prend puis surtout elle arrache et Darcy en prend peu à peu compte, essayant tant bien que mal d'imprimer cette morale fataliste dans ce paysage de carnage. Quel est ton état d'esprit aujourd'hui ? Il est paumé, déboussolé, il se demande même comment il fait encore à mettre un pied devant l'autre. Sans déconner, c'est quoi tout ça ? Il cherche plus de réponses à ses questions, parce que comme si ça suffisait pas de se battre manquerait plus qu'il cherche un antidote pour guérir les macchabées qui perdent des bras à gauche et à droite. Disons qu'il a oublié ce que le terme vivre veut dire dans son exactitude, se contentant de survivre il n'y a plus aucun moyen de se souvenir ce que ça faisait de s'affaler sur le canapé, ni même de l'énervement causé par la cafetière qui prend une éternité à se remplir. C'est loin tout ça, c'est bon à jeter dans les ordures. Combien de proches as-tu perdu et comment le vis-tu ? Trois au total, cependant ceux-là sont décédés quelques jours avant cette fin du monde. Du reste il n'a pas eu le temps de s'attacher à quiconque, ni de retomber amoureux. Il lui reste bien Bran. Bran ce grand dadet à l'allure d'un ours, ce gros con à la parole cinglante, Bran et sa main tendue qui quelque part a su lui offrir un pilier sur lequel il peut se reposer parfois. Y'a de ces gens qui se rencontrent juste pas quand il faut, au mauvais endroit, au mauvais moment et Chatterton fait partie de ces êtres qu'il aurait souhaité connaître sans que le déclin s'en mêle. C'est trop tard pourtant, va falloir faire avec et tant qu'il continuera de respirer, il restera dans son ombre pour le tirer de la merde dans laquelle il s'empourpre. Pourquoi n'es-tu pas dans un camp ? Parce qu'il a un petit groupe dans lequel il se sent bien, s'il y a une petite majorité de jeunes il n'empêche que l'entente est plutôt bonne. Certes, le plus clair du temps ils se cantonnent aux politesses, ils s'étalent pas sur les joies du camping, n'empêche qu'il se sent protégé et utile, c'est pas trop mal pour un mec qui rumine ses erreurs. Penses-tu survivre encore longtemps dans un tel chaos ? Qui saurait le dire ? Vivre au jour le jour est quelque chose d'assez particulier, dans une telle situation c'est ce qu'il faut faire bien que chasser les habitudes revient à les faire revenir au triple galop ! Il y songe parfois au lendemain, se demandant comment il va se faire buter ; dévoré par les zombies ou encore une balle dans le crâne, les possibilités sont tellement diverses qu'il arrive à s'en effrayer tout seul. Devenu insomniaque depuis le drame familial qui l'a touché, il profite encore plus - ou presque - de la moindre seconde offerte. Qui vivra verra, même s'il doute qu'il soit parmi les vivants faut croire qu'il a encore assez de cervelet pour ne pas bouffer ses compatriotes. Combien de marcheurs as-tu tué ? Une bonne tripotée, il a cessé de compter depuis un bout de temps. Si au départ il avait du mal, c'est en se faisant presque mordre qu'il a eut le réflexe de planter une lame dans le crâne du marcheur. Dorénavant il a plus de pitié pour ces choses, à la rigueur seulement pour les gamins - ils continueront à l'enquiquiner jusqu'à ce qu'il s'endorme définitivement. Combien de personnes as-tu tué ? Pas encore, qui sait ça pourra peut-être arriver un jour. Pourquoi ? Il en a pas eu l'occasion ni les raisons de le faire.

i write sins not tragedies

Pseudo › elf.   Prénom › Laura.   Pays › France.   Age › 19 ans. Où avez-vous connu le forum › j'étais Gwen.       Votre avis dessus › ici Voulez-vous réserver votre avatar › non du coup.    Le mot de la fin ›        

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »



Dernière édition par Darcy Samuels le Lun 23 Mar - 20:07, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:01

show me what i'm looking for



Elle était belle Judith, elle était souriante et gloussait face à cette vie, il lui arrivait même très souvent de la défier pour lui cracher son bonheur de jolie famille à la gueule. Oh oui qu'elle était jolie, si douce avec sa manie de pincer sa lèvre inférieure lorsqu'elle commettait une bourde, si désirable lorsqu'elle passait une mèche derrière son oreille bien ronde. Elle lui parlait, et lui il écoutait Darcy, il n'avait d'yeux que pour elle, il buvait ses paroles et ça ne lui avait même pas fait peur de la demander en mariage. Il regrettait rien, il la voulait elle pour l'éternité parce qu'elle représentait tout ce qu'il cherchait chez une femme. Cette dose réaliste mêlée à l'humour, cet intérêt, cette intelligence et cette passion pour autrui. Judith elle avait de grands yeux dans lesquels il aimait tant se plonger, il y voyait pas que des portes vers l'âme il y croisait aussi l'océan, pouvait entendre le bruit des vagues et s'y installer jusqu'à ce qu'elle cligne de manière distraite. Elle avait le coeur au bord des lèvres, les larmes faciles et besoin de son compagnon qui lui avait promis monts et merveilles. Ils avaient tout, deux gamins, une belle baraque dans une banlieue chic, manquait plus que le chien pour parfaire ce tableau. Ils avaient même la photo répugnante de la famille sans défauts dans le salon. Tout était prémédité, tout était vrai en même temps parce que leur bonheur était à vomir, à en suinter par tous les pores de la peau. Il était bien Darcy, il avait rien à demander, pas même à prier ce foutu Dieu qui ne laisse aucune pitié à personne. Et pourtant, un jour ou un autre faut bien que ça se casse royalement la gueule. Assis sur le rebord du lit, les mains jointes il l'écoute sangloter, celle qui pourtant gloussait de façon si singulière, il n'a pas la force d'admirer l'étendue des dégâts parce que Judith est tombée malade, elle a perdu la raison sans prévenir, elle a dit à ses espoirs d'aller se faire voir ailleurs. Elle s'est oubliée. En levant un peu les yeux, Darcy aperçoit à peine plus loin les médicaments qui endorment son corps. Il n'est plus sûr d'en connaître les noms, n'est même pas capable de vouloir les mémoriser parce que ce serait s'avouer la vérité qu'il fuit tant bien que mal. Inspirant profondément il redresse un peu son dos, se tourne puis glisse une main fébrile sur son épaule tremblante. Elle a maigrit Judith, elle ne rayonne plus et a perdu de sa candeur pour laisser place à l'horreur. Il voudrait lui demander s'il peut faire quelque chose, si elle souhaite un thé ou une autre connerie du même genre pour apaiser le trou qu'elle a dans l'âme. Il se retient. Il sait de toute façon que ça ne mène à rien, il évite le ridicule - parce qu'il l'est déjà assez. « Parle-moi... S'il te plaît. » Parce qu'il comprend pas d'où ça lui vient cette dépression, parce qu'il arrive pas à en déceler les rouages qui déconnent et quand elle n'est pas décidée à aller voir un spécialiste, il essaie de s'improviser maître en la matière. Mais Darcy il y connaît rien, il peut pas se croire magicien s'il a pas au moins les bases pour les tours vicelards. Il reste au point de départ et de non-retour, quelque chose est mort, et c'est pire qu'un cadavre pourrissant sur le bitume. Vide de toute émotion si ce n'est celle de la peine, elle n'a même pas la force d'envoyer valser ses doigts qui continuent de serrer le pyjama dans lequel elle s'est enfoncée depuis plus d'une semaine. Elle dépérit, elle fane et n'a plus sa couleur d'antan, faiblarde, ce n'est qu'au bout de quelques minutes qu'elle arrive à marmonner entre une dizaine de sanglots creux. « Laisse-moi. » Sec, clair et net, ça coupe et ça pique au plus fin fond de son palpitant qui n'arrête plus de saigner. Déglutissant il continue de s'accrocher à son corps pour se dire que quelque part, sous cet amas de peau elle existe encore. « Judith il faut que - » « LAISSE-MOI ! » Soubresaut d'un clébard ayant la rage, elle se décide enfin à réagir en se retournant les iris rougis par les larmes salées qui continuent de gorger son teint de porcelaine. Elle le hait, ça se voit, elle a aussi beaucoup de désespoir sur les épaules si bien qu'elle se fait écraser. Et il sait pas pourquoi, il sait pas pourquoi Darcy, il saura probablement jamais pourquoi. Alors qu'il souhaite rétorquer pourtant, y'a la porte plus loin qui grince et une petite bouille rondelette qui en sort, elle zieute avec attention la dispute qui se prépare. Cleo, elle doit pas voir ça.

Ne prenant en compte qu'uniquement son instinct paternel et ne souhaitant qu'elle puisse regarder l'état de sa mère au plus bas, il se lève derechef tout en se dépêchant pour attraper la fillette dans ses grands bras, faisant la moue elle n'aime pas qu'on lui cache des choses, surtout pas son papa. Abordant un sourire tendre, il décoche sur son front un baiser qui résonne dans le couloir de l'étage et il murmure en feignant un rire amusé. « Tu sais que t'as pas le droit d'entrer dans la chambre si t'as pas l'autorisation. » Avant pourtant petite Cleo n'avait pas besoin de frapper contre le bois pour s'annoncer, elle rentrait et se jetait sur le lit de ses parents pour les réveiller, elle se marrait en les écrasant, elle se lovait dans ses bras pour se rendormir, elle montrait sa présence et leur donnait bien trop d'amour. Dorénavant ce n'est plus possible, ce n'est pas qu'elle n'en a plus le droit ; c'est juste que Judith ne l'accueille plus de la même manière. A chaque fois c'est pareil, c'est la même rengaine et le carrousel aux chevaux de bois tourne de plus en plus rapidement jusqu'à lui donner l'envie de dégobiller sur le parquet si bien ciré de sa bicoque. C'est plus pareil, c'est plus comme avant, c'est encore plus haïssable qu'une tâche impossible à laver sur une chemise immaculée - c'est même pas comparable et Darcy se demande bien comment il a pu tomber aussi bas pour en arriver à de telles conclusions. « J'veux voir mamaaan... » Qu'elle couine le plus naturellement du monde tout en jouant de ses iris mouillés pour le faire craquer, ses nattes défaites n'arrangeant rien elle pourrait jouer à la perfection le rôle de Causette dans les misérables. C'est une autre genre de pauvreté, y'a plus de joie entre les quatre murs, y'a plus d'innocence à faire passer à travers les regards. Y'a plus rien de plaisant. Avançant un peu plus dans le couloir il la lâche pas pour autant, il en vient jusqu'à descendre les escaliers avec une certaine rapidité pour l'éloigner le plus possible de ce croque-mitaine beaucoup trop réel. « Elle est fatiguée ma chérie. » Très peu satisfaite de la réponse, elle gigote entre ses bras pour lui signaler qu'elle veut descendre. Sans se faire attendre et ne souhaitant aucunement une crise, il la repose délicatement sur la surface plane avant de la fixer, impuissant. « Elle l'est toujours. » Et ça fait mal, ça fait mal d'entendre la chair de sa chair dire une telle chose, ça fait mal de se rendre compte que même un gosse peut comprendre plus qu'un adulte. Et ça fait mal, ça fait mal parce qu'il n'y a aucun moyen de s'en sortir entier, ils sont marqués au fer rouge de l'indifférence, ils sont les rescapés d'une folle aventure qu'ils veulent même pas vivre, ils sont ce qu'ils sont ; des cadavres qui essaient de pas pourrir.


✤ ✤ ✤


Il est suspendu entre deux néants. Son corps est disloqué, son esprit s'est barré, il est plus là Darcy, il est loin du monde, loin de cette chienne de vie qui arrête pas de lui en faire voir. Elle lui reprend tout, elle fait que ça. Il est là, dehors à sentir le froid lui claquer sur la gueule pendant que le brancard embarque des formes cachées sous un linge blanc. Il sait qui c'est, il sait pas à la fois, il sait pas, il sait plus, il a même pas la force de pleurer parce que ça voudrait dire tout avouer ; et ça il le refuse. Il en a pas la force, pas le courage, parce que maintenant il est seul face à son propre drame, il est le crétin impuissant qui n'a pas pu défendre sa princesse face à l'horrible dragon, il est le poison qui voulut être antidote. Il entend que ça cause, il perçoit pas le moindre mot parce que ça vaut pas le coup ; il est sourd, sourd de la vague qui arrive pour le frapper de plein fouet, sourd de ce qu'il a trouvé, sourd des cris, des plaintes. Il n'est plus. Il sait plus qui il est Darcy parce qu'on lui a enlevé ce qui le définissait. Les deux rayons, les deux échappatoires se sont éteints cette nuit sous la direction d'une seule personne. Elle était belle Judith, oh oui elle était belle et elle ne l'a pas autant été que maintenant, son teint pâle, ses yeux vitreux ne pouvant plus voir. Elle a piqué, elle s'est piquée et juste avant s'est occupée d'eux pour les emmener dans son trépas. Elle a dit merde à tout ce qu'ils avaient pu construire, elle a voulu lâcher complètement prise, elle a fait un choix ; celui de la mort. Sauf qu'elle était pas assez courageuse pour filer à l'anglaise, elle l'était pas, elle l'a jamais été Judith, elle voulait pas que ses enfants souffrent autant qu'elle a pu souffrir, une souffrance pourtant qui n'a jamais eu de nom. Elle les emmené, loin de lui. Et Darcy Samuels regarde de façon lointaine les gyrophares qui dansent, les murmures qui font frémir ses oreilles, la pitié qui s'émane des prunelles des passants. C'est la nouvelle attraction de la soirée ; venez donc voir le cirque des monstres d'amour, venez donc voir ceux qui se sont fait défoncer par le quotidien, venez vous n'en regretterez pas le spectacle. Ils sont morts. Non. Elle les a tué avant de se suicider. Non. Ils ont souffert à cause du produit. Non. Il secoue sa tignasse, il chasse les idées noires qui traversent son crâne, il ne veut pas s'y faire, il ne peut pas s'y faire, il n'y arrive pas, ce serait trop pour un seul homme. Il tremble, son métabolisme agit à sa place plus qu'il ne le veut, il lâche prise, ses jambes flageolent et même son horizon flou n'est qu'un rêve. Il fabule, il perd la boule, il se réveillera dans quelques secondes et tout ça, ce sera qu'un souvenir. Il sourit Darcy avant de s'écrouler, il continue de sourire même s'il vient de tomber dans le coaltar trogne la première sur le bitume alors que les ambulanciers accourent pour le réveiller. Il dort, il est loin, il continue de sourire. Il continue sans savoir pourquoi. Il continue. Mais, quand il se réveillera Darcy, y'aura personne pour l'aider à respirer. Y'aura personne, seulement trois tombes hurlant à l'agonie.



Le pire ; c'est que le pire est pas encore arrivé. Déambulant dans les couloirs sordides de cette petite maison, Darcy tente tant bien que mal de modérer les grognements de son estomac qui crie famine. Il sait plus trop quand ça a commencé, après tout vaut mieux pas qu'il s'en souvienne, ce qu'il sait en revanche c'est qu'il erre comme le dernier des survivants à travers tout le pays - ou est-ce seulement sur quelques kilomètres ? Il a plus la notion du temps, il a plus la notion de rien du tout et envers et contre tout ; il tient à ne pas crever comme un chien galeux abandonné sur le caniveau. Sa barbe est épaisse, ses vêtements poisseux et au bout de quatre mois c'est pas étonnant qu'il ait maigri aussi vite. Pourtant il tient debout, il arrive à coincer son pied de biche dans le crâne des morts qui courent après lui, qui, pour eux, est juste un buffet ambulant qui attend de se faire étriper en pleine place publique. Inspirant profondément l'odeur de la mort, un bruit se fait entendre dans l'immense salle à manger. Il s'arrête avant de rentrer, et ça lui fait toujours le même effet ; le coeur pincé, l'estomac noué, y'a un monstre qui va retourner sous terre là-dedans. Jetant un bref regard à l'intérieur, il n'est pas bien gros, ni bien grand, ça doit être un adolescent qu'avait rien demandé à la vie et qui mordu a retrouvé ses parents dans l'éternité ennuyeuse qu'est celle des limbes. Sans plus de cérémonies il s'avance à pas de loup avant d'écraser son bout de métal dans l'arrière de son crâne. Et ça craque, et ça se brise, et ça fait une symphonie digne de Mozart qu'a trop bu. Le sang gicle, le macchabée s'écroule sous la force du coup et tremblant à peine à cause de spasmes répugnants il s'éteint sous son air impassible. Caché derrière son écharpe, il renifle avant d'attraper une boîte de conserve qui lui fait face, l'étiquette est déchirée ; il sait donc pas ce qu'il va bouffer, de toute façon en ces temps difficiles y'a pas à tortiller, il va plus faire le difficile pour tel fruit ou tel légume, ça vaut toujours mieux que de se dévorer les doigts. Glissant l'objet du désir dans sa sacoche tombant à moitié en lambeaux il continue son horrible quête à la recherche de quoi survivre plus longtemps. Dix minutes s'écoulent, dix longues minutes où il évite soigneusement de mémoriser les photos classieuses qui tiennent encore faiblement sur les murs. Il veut pas savoir qui étaient ses gens, il veut plus rien savoir. Enfin prêt à partir, il reprend le chemin de sa venue avant de s'arrêter sèchement en entendant le bois grincer. Quelqu'un arrive, et l'unique réaction de l'ancien professeur d'histoire est de murmurer. « Et merde. » Manquait plus que ça, il risquerait pas de survivre à un arrivage massif de zombies. Prenant son courage à deux mains il dévore sa lèvre inférieure avant de passer sa main libre sur la poignée tout en levant dans les airs son arme pour asséner le coup fatal à la bête qui l'attend derrière la porte. C'est amusant, maintenant le terme porte n'a plus le même sens qu'avant. Avant ça voulait dire retrouver ses proches, ça signifiait retrouver un bon lit ou encore tomber sur des scènes cocasses, c'était plutôt joyeux finalement. Maintenant ça rime avec la peur, parce qu'on sait jamais ce qui peut bien se dissimuler derrière. Alors que son palpitant éclate à tout rompre, il frôle l'arrêt en ouvrant violemment le morceau de bois branlant et recule d'un pas suite à la surprise. « PUTAIN ! » C'est organique, ça se meuve et il a pas les yeux vitreux comme les autres. Bon sang un autre être humain. Effrayé, ça lui semble totalement irréel pendant que l'autre énergumène pointe son arme sur lui menaçant clairement de lui tirer une balle entre les deux yeux. « P'tain avec ta tête de déterré j'ai bien failli te coller un pruneau. » Et il parle en plus, est-ce que la folie a enfin touché l'ancien bon mari sous tous rapports ? Iris écarquillés il tente tant bien que mal de récupérer sa respiration qui l'envoie se faire paître en Grèce. Surpris de la voix de son interlocuteur qui vient d'outre-tombe, il prend quelques secondes avant d'assimiler ce qu'il vient de lui affirmer, il a même pas terminé d'ailleurs puisqu'il rajoute en toute simplicité. « Du con. » Le dévisageant de haut en bas, en plus d'être d'un crade de compétition il se permet des politesses. Fort bien, il va bien s'entendre avec lui - vraiment, c'est pas comme s'il fallait répondre à la bienséance maintenant que c'est la fin du monde. Sourcils froncés, Darcy continue de détailler les traits marqués du visage de l'inconnu jusqu'à ses vêtements qui ne valent pas mieux que les siens. Ils sont dans le même bateau, c'était pas une blague comme l'arrivée des aliens en 1938, ce qu'il aurait aimé qu'on se foute ouvertement de la gueule de l'univers pour une deuxième fois ç'aurait été bien le genre de ses compatriotes Américains. « De toi à moi, j'sais pas qui a l'air le plus mort. » S'il a perdu toute sa dignité depuis le commencement, il lui reste au moins sa répartie qui pouvant se montrer cinglante fait toujours son petit effet. Il peut plus s'arrêter, et pour se calmer il grogne. « J'sais que c'est la fin du monde mais ça doit pas t'empêcher d'être poli, connard. » Puis Darcy laisse tomber son bras prêt à lui arracher la gueule tomber le long de son corps, sa main libre se glisse sur sa nuque raide comme un pique et la masse même si c'est peine perdue. C'est sûr que maintenant il risquera plus de trouver un spa pour se détendre les nerfs. Le sauvage en face de lui range son arme à son tour dans la poche de son jean, il rengaine et le toise de façon pas peu discrète avant de lui relancer la balle. « Eh bah, on dirait bien que j'viens de brusquer une pucelle. 'Scusez-moi miss. » Un sourire apparaît sur le coin des lèvres gercées de l'homme. Un sourire, un putain de sourire, un sourire d'idiot certes, mais un sourire quand même et ça doit faire une éternité qu'il en a plus vu un.

A son tour, Darcy laisse place à ce qu'il a de plus humain ; il rigole, d'un rire désespéré et dépité, il pourrait sauter à son cou s'il était pas aussi fatigué. Il passe deux doigts sur l'arête de son nez puis ferme les yeux quelques secondes avant de souffler, les lèvres elles aussi étirées - ça fait mal de sourire mine de rien quand on a plus l'habitude. « Pauvre de moi, va falloir que je m'bourre la gueule pour oublier un tel trauma. » Si au moins il le pouvait, la dernière bouteille qu'il a trouvé date d'il y a deux semaines, elle a pas fait long feu et même si elle était à moitié vide, elle s'est vite retrouvée dans son gosier. Non pas pour se donner du courage, juste pour être un peu déchiré l'espace de quelques heures. C'était pas assez, en tout cas c'était du bon whisky, il en garde une petite goutte dans son palais qui lui fait un bien fou. « Tu trouveras rien là-d'dans si ce n'est... D'la bouffe pourrie déjà cuite, doit bien rester une ou deux boîtes mais rien d'plus. » Pas la peine de lui filer de faux espoirs, il tient pas à se le mettre de dos, il est de toute manière en faiblesse de force, il se ferait dégommer en deux temps trois mouvements et sa cervelle décorerait l'entrée de façon plus que moderne. Laissant la force de gravité rattraper ses bras totalement, il voudrait juste s'écraser au sol, n'être plus qu'une entité mollassonne qui ne se préoccupe plus du reste. Ah, douce rêverie. « ... Dis-moi juste que j'suis pas taré, t'auras ma reconnaissance puisque c'est tout c'qui m'reste. » C'est déjà ça de gagné. Le type hausse les épaules, passe sa tête au-dessus de celle de celui qui vient de fouiller la maisonnée et zieute avec attention ce qui s'y trouve. Un autre tableau morbide, il y trouvera des corps ça c'est clair, mais rien de plus. Totalement déconnecté de la réalité, trop obnubilé par la décoration intérieure de la bicoque il balance. « J'suis pas sûr d'être l'hallucination qu't'aurais aimé avoir en temps normal. » Oh ça, maintenant y'a plus vraiment de bonne ou de mauvaise hallucination, y'en a juste c'est tout, elles peuvent être néfastes qu'il s'en contenterait ; que faut-il pas faire pour ne pas se sentir seul. Le quarantenaire se retourne, d'un mouvement de main il l'invite à le rejoindre vers la sortie du portail - parce que quitte à être dans la merde, autant l'être à deux. Le suivant sans broncher d'un pas plutôt rapide, la causette ça leur a clairement manqué si bien que le tonton flingueur s'arrête plus. « Ça vaut c'que ça vaut, mais j'suis bien réel et t'es pas fou. » Amen, quelqu'un là-haut a eu la bonne idée de l'écouter et de répondre à ses prières muettes. Tout n'est pas perdu, ou du moins pas totalement. S'attardant sur le ciel étrangement bleu aujourd'hui il injurie intérieurement pourtant cette entité céleste qui leur a refilé cette plaie gigantesque, qui les a foutu dans un bourbier pas possible dans lequel ils se débattent encore pour vivre. Injustice, malchance, y'a beaucoup de noms et aucun qui lui va à la perfection. « Non c'est vrai, mais c'est mieux que rien j'suppose. » C'est même plus que ce qu'il aurait jamais espéré, mais mine de rien peut-être que lui faire une déclaration maintenant serait pas très judicieux - il risquerait de se dire qu'il sort d'un asile et le laisserait se planter dans la terre, là, tout en lui disant que s'il le suit là il lui collera une bastos dans les dents. Il se retient, il garde, y'a juste les traits de son visage qui se déforment pour démontrer sa joie, son soulagement aussi. « Si t'es bien réel, alors tu dois avoir un nom, non ? A moins que tu veuilles que j't'appelle connard ou du con tout le long du ch'min... A ta guise hein, j'juge pas les dérives louches d'autrui. » De loin ils donnent l'illusion qu'ils sont de vieux potes de lycée, qu'ils se sont pas séparés depuis que l'épidémie a débarqué sur leur terre. De loin on pourrait même croire qu'ils sont frères. Juste de loin, parce que de près c'est encore autre chose et c'est sûr qu'il peut pas encore le serrer dans ses bras scarifiés par l'effort. L'autre se racle la gorge, alors qu'il sent qu'il va lui croquer l'avant-bras il en fait rien et se contente de sourire un peu plus en continuant sa folle aventure qu'est la randonnée des sac d'os. « Brandon. Et toi, tu dois être Barbie j'suppose ? Ma gosse adorait jouer avec toi du temps où t'étais encore une blondasse. » Enfonçant ses mains dans les poches de son pantalon, il longe avec Samuels les trottoirs tout en prenant attention à ne pas se faire effrayer par un revenant à l'appétit d'ogre. Brandon, plutôt brutal tout en étant moderne et ancien à la fois, un des indémodables qui vous fait un homme, ça lui va plutôt bien à sa dégaine de motard des années soixante. Il en perd pas de son sarcasme, ils tiennent pas à sortir les violons. « Oh ouais, ça c'était avant l'opération... Que veux-tu l'monde était pas prêt à accepter une femme parfaite, fallait bien que j'me fasse à cet univers de couillus bourrus et machistes. » Moue peu crédible ajoutée à ceci, l'ancien professeur n'a pas encore tiqué sur le terme d'enfant qui est revenu. Longtemps qu'il en a plus croisé, une décennie qu'il en a plus aimé. Secouant sa tignasse il se surprend à détailler quelque peu les alentours, les jardins ne sont plus aussi beaux, ils ressemblent à une jungle aménagée par la civilisation, du reste les pavés sortent pour faire tomber les coureurs et tout est sujet à se casser une jambe ici. « Darcy, parce que la mère de Barbie aimait pas mal Jane Austen. » Silence, il roule des yeux en évitant de s'attarder trop longtemps sur le passé beaucoup trop lointain. « Et du coup évite de m'mettre un pépin, ce serait con que ta - » Merde, il arrive pas à le dire, ça brûle sa gorge, ça met en éveil ses organes qui veulent imploser, se liquéfier et se dégager de ce cocon qui leur en fait voir des vertes et des pas mûres. Il bloque, alors il s'arrête sèchement avant de reprendre pour pas paraître louche - et pour se déchirer le coeur avec des aiguilles. « môme retrouve sa poupée préférée déglinguée par son père. » Et ça vous allège tout un groupe quand il y a de quoi rigoler, même si c'est plutôt noir, même si ça dégouline et ça sent quelque chose de foireux. On se contente de ce qu'on a, et c'est ce qu'il fait Darcy en essayant de dédramatiser la situation au possible - aussi dramatique est-elle d'ailleurs. « Et toi, t'en as ? » Il est pas sûr de comprendre où il veut en venir, il perd de sa candeur et redevient bien pâle. Si il le voit, il veut juste pas le comprendre. « Des mômes j'veux dire. » Question piège, il le désarçonne en arquant un sourcil sur deux tout en reprenant comme pour se défendre. « J'vais pas proposer d't'en faire t'en fais pas, j'suis pas sûr qu'ça fonctionne. » Et dans le cas où ça se pourrait, à quoi bon continuer de perpétrer la vie si elle est visée à se faire avaler tout cru par des êtres qui furent il y a longtemps eux-même des hommes ? C'est inutile, il faut arrêter d'espérer trop longtemps où ça va prendre véritablement feu. Frémissant de son être tout entier, l'ambulance lui revient à l'esprit, le teint blafard de Cleo, de James, leurs torses qui ne se lèvent plus et Judith, Judith qu'avait encore sur ses joues des traces de larmes salées. « Qui n'tente rien n'a rien... Et ouais, j'en ai deux, cinq et huit ans, fille et garçon de quoi te rendre barje en quelques années. » De la bonne manière, de cette manière dont il se souvient presque plus, qui lui fait perdre pied. « Faut croire qu'on s'y attache quand même à ces bestioles... A priori t'es pas avec les tiens... Ils sont encore - » Darcy devrait se prendre un dictionnaire, ou alors avoir un carnet sur lui pour écrire ce qu'il arrive pas à dire, ça lui simplifierait absolument tout. « J'espère ? » Sinon ils seront les deux pères survivants d'une génération de jeunes décapités par des inconnus. Sinon l'un sera menteur pendant que l'autre sera sincère, et il fera pire que lui en décocher une s'il l'apprend le Brandon - vu le bestiau, ça serait qu'à moitié étonnant. « Sont avec leur mère j'présume ? » Pour toujours. « A l'abris ? » Ils sont intouchables. L'ours mal léché zieute avec attention ses pompes bousillées, il doute et il fait que lui confirmer ça. « J'sais pas. » Un silence, une gêne, un malaise, Darcy saurait pas dire si c'est frustrant ou pas de ne pas savoir. Il sait plus rien de toute façon. « mais J'me dis que s'ils étaient... T'sais, j'l'aurais senti. » Y'a pas que les mères qui peuvent ressentir quelque chose de fort, les pères aussi peuvent avoir des capacités plutôt étranges qui pourraient faire un sacré sujet d'études. Presque confiant, il passe une main libre sur son épaule pour la serrer vaguement, il a son soutien même s'il peut rien faire de concret pour lui. « Ouais ça s'sent, pas de quoi leur creuser une tombe, ils doivent bien être quelque part. » Pinçant sa lèvre inférieure, sa tête fait un mouvement négatif. Elle est plus là sa femme, et son décès à elle il veut bien l'accepter les bras ouverts. « Nan, elle a été - » Mordue, ça vaut toujours mieux qu'avouer qu'elle s'est suicidée avec ses gamins en plus. Un sale frisson traverse son échine, le pousse à se lover un peu plus dans ses fringues et reprenant d'attaque avec un sourire bêta, il se persuade d'un ton léger. « Ils sont avec ma sœur, on a été séparés durant la grande panique et j'espère qu'ils flipperont pas trop de m'voir avec la même tronche que Crusoé. » On ira tous au paradis disait l'autre, là-haut ils sont tous magnifiques et quand il les verra, il sera bien rasé, tout propre pour accueillir les âmes innocentes qu'il a pu créer. En attendant il crache en enfer sur des croix retournées.

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »



Dernière édition par Darcy Samuels le Lun 23 Mar - 20:00, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 11/12/2014
✤ post-envoyés : 34
✤ pseudo/prénom : penthésilée +ophélia.
✤ célébrité : Norman Reedus.
✤ objets : un couteau accroché à sa ceinture ✤ un colt python 357 magnum ✤ un sac à dos dans lequel il a fourré un paquet de clopes non-entamé, un briquet, des allumettes & un porte-feuille avec une photo de ses gnomes à tous les âges, ainsi que trois billets de vingt dollars.
✤ crédits : chameleon circuit +av, uc +sign.

✤ âge : quarante-quatre ans.
✤ statut : marié, puis séparé ; nouvellement veuf, il vient de l'apprendre.
✤ humeur : maussade. étrange, hein ?


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:02

MON BRO FEELS FEELS FEELS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Like a wolf in the sheepfold
✤ en ville depuis le : 21/07/2014
✤ post-envoyés : 631
✤ pseudo/prénom : Hirpini / Bertille
✤ célébrité : Tyler Hoechlin
✤ objets : + L'alliance de ma femme autour du cou et une plaque militaire avec mes initiales
Sac à dos:
 


A la ceinture:
 

✤ crédits : Avatar : didoum / Sign : tumblr

✤ âge : vingt huit ans
✤ statut : veuf
✤ humeur : here I am without you, I feel so lost but what can I do?


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: un paquet, mon ami
✤ nombre de rôdeurs tués: quelle importance ?
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:05

Rebienvenue parmi nous alors Wink Hâte de voir ce que tu vas faire de ce petit personnage (très agréable au regard, soit dit en passant )! I love you
Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas. Le staff est là pour ça!

_________________
I'm a freak, I don't trust anyone.

''Hearts can break. Yes, hearts can break.
Sometimes I think it would be better
if we died when they did, but we don't.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:08

bran, MON BRO. MY SOULMATE. MY LIFE. LUNE DE MES JOURS. Tu sais que j'pourrais faire un très bon second daddy pour tes mômes. Et oui j'veux partout des feels.
sawyer, merci beaucoup j'hésiterais pas en cas de besoin.

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
it's so hard to leave until you leave. then it's the easiest goddamned thing in the world
✤ en ville depuis le : 10/07/2014
✤ post-envoyés : 808
✤ pseudo/prénom : winged syrius. / Emilie.
✤ célébrité : Sarah Paulson.
✤ objets :
Ce qu'elle a du abandonner à l'entrée du bunker:
sac de sport en bandoulière:
 

+ une hache récupérée dans le hall d'un immeuble après avoir brisé"la glace d'urgence", mais qui risque de ne plus tenir très longtemps.

✤ crédits : Avatar par sugar slaughter & signature de narnienne.

✤ âge : Trente-deux ans.
✤ statut : Amnésique... Elle pourrait être mariée ou veuve, elle ne s'en souviendrait même plus...
✤ humeur : Détruite.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Zéro, enfin, depuis son amnésie. Pour sa vie d'avant, elle n'en a pas la moindre idée.
✤ nombre de rôdeurs tués: Elle ne compte pas, à quoi cela pourrait-il servir?
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:09

Ouuuh, rebienvenue à toi alooors!
Ton avatar est réservé, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserve avec le personnage

_________________

"Trust me, I won't hurt you"


"I'll never leave you"


"I love you"

his sweetest lies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t606-they-begged-for-a-shee
avatar
✤ en ville depuis le : 29/05/2014
✤ post-envoyés : 1642
✤ pseudo/prénom : deardeath
✤ célébrité : dylan rieder
✤ objets :
Spoiler:
 

✤ crédits : glass skin
✤ âge : vingt-cinq ans


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: deux
✤ nombre de rôdeurs tués: pas compté
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:18

Gwen, Gwen, je me souviens J'me disais aussi que j'avais déjà vu ton pseudo I love you
Contente de te revoir là, hâte de voir la suite ! J'aime beaucoup le début

_________________


don't be afraid of the dark

MY SECRET SIDE I KEEP, HID UNDER LOCK AND KEY. I KEEP IT CAGED BUT I CAN'T CONTROL IT. 'CAUSE IF I LET HIM OUT, HE'LL TEAR ME UP, BREAK ME DOWN. WHY WON'T SOMEBODY COME AND SAVE ME FROM THIS MAKE IT END ? ITS HIDING IN THE DARK, ITS TEETH ARE RAZOR SHARP. THERE'S NO ESCAPE FOR ME, IT WANTS MY SOUL, IT WANTS MY HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t180-foutue-realite-hunter
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:29

bobby, madre de dios, PAULSON. Merci beaucoup, j'espère ne décevoir personne alors.
hunter, OH BICHON, j'espère que tu vas mieux toi. J'suis contente d'être de retour et contente que ça te plaise, vraiment.

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/05/2014
✤ post-envoyés : 698
✤ pseudo/prénom : westallen.
✤ célébrité : dylan o'brien.
✤ objets : une casquette noire délavée ayant appartenu à son père, une page déchirée du dernier playboy publié, et deux revolvers.
✤ crédits : electric bird.

✤ âge : il a eu vingt-quatre ans en novembre. Il en avait vingt-trois lors de l'invasion.
✤ statut : en couple avec sa main droite, et la belle demoiselle à la poitrine généreuse sur la couverture de son playboy.
✤ humeur : calme, nostalgique, mais déterminée.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Plusieurs, il n'en parle jamais. Il a achevé leur souffrance, ces personnes étant déjà mourantes et souffrant le martyr.
✤ nombre de rôdeurs tués: Un paradoxe, puisqu'il a seulement commencé à achever des rôdeurs quelques mois après l'invasion, lorsque son groupe est devenu nomade (après être resté quelques semaines à l'hôtel de Girdwood). Les premières personnes qu'il a donc tué étaient encore vivantes, et n'étaient pas des zombies.
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:38

MA GWENNNIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE T'es toujours aussi sex même avec un pénis

_________________

Oh, all the comrades that e'er I've had are sorry for my going away. and all the sweethearts that e'er I've had would wish me one more day to stay. but since it falls unto my lot that I should rise and you should not, I'll gently rise and I'll softly call, goodnight and joy be with you all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 19:40

MON JAMIE CHONCHON, MON PETIT BB D'AMOUR DE MA VIE. Woh, t'as toujours pas répondu à mon MP sous bazz, shame on u, je veux mon lien avec toi moi. Et merci pour le compliment, j'essaie de prendre soin de la chose qu'a poussé entre mes jambes. I love you

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 20/12/2014
✤ post-envoyés : 167
✤ pseudo/prénom : Vieux frères/Cass(andre).
✤ célébrité : Holland Roden.
✤ objets :
L'ancienne veste de son frère, une vieille photo de famille, une boite de biscuits mouillés, quelques barrettes et vêtements de rechange, un rouge à lèvres humide.

✤ crédits : timeless. (avatar)

✤ âge : Vingt-quatre ans.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: aucune. naïs, elle n'a pas assez de courage pour se tuer elle-même.
✤ nombre de rôdeurs tués: zéro. même les gens déjà morts, elle est incapable de leur trancher la tête, de leur foutre une balle dans le cerveau. peut-être parce qu'elle se sent déjà un peu morte, elle aussi.
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 21:45

L'avatar + Le titre + Le pseudo = Perfection
J'espère qu'on pourra se trouver un lien, en attendant, bienvenu mon cher I love you I love you

_________________

me laisse pas devenir un fusil sans cartouches, un cheval sans cavalier, un cavalier à pied, me laisse pas devenir un sprinter sans ligne d'arrivée, un train sans passagers, une dispute qui a mal tourné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Sam 21 Mar - 22:15

Quel joli pseudo que voilà, et ton roux m'envoie du rêve.     Merci beaucoup ma belle, ce sera avec plaisir pour le lien.    

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
memento mori
✤ en ville depuis le : 01/06/2014
✤ post-envoyés : 878
✤ pseudo/prénom : Bismuth
✤ célébrité : Ellen Page
✤ objets :
Spoiler:
 

✤ crédits : (ava) fluttershy (code sign) Alaska (gifs) tumblr

✤ âge : vingt-quatre ans
✤ statut : célibataire
✤ humeur : just keep swimming


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: aucune
✤ nombre de rôdeurs tués: elle ne les compte plus, jetez un oeil dans son carnet pour savoir
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Dim 22 Mar - 8:28

HAN GWEEEEEN !!! (ouais j'ai changé de tronche aussi en cours de route, avant c'était Roxy XD)
Trop contente de te revoir parmi nous, t'es sexy même avec une quéquette Et j'ai trop hâte de lire la suite de ton histoire

_________________

i dare you.
I dare you to lift yourself up off the floor. Maybe redemption has stories to tell, maybe forgiveness is right where you fell, where can you run to escape from yourself ? Where you gonna go ? Salvation is here. I dare you to move. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Dim 22 Mar - 11:11

AAH ROXY, t'étais bonne en Ellen. Ceci dit tu l'es toujours autant, dommage que j'puisse pas te piquer la réplique de l'épée d'Aragorn. Merci ma belle !

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Like a wolf in the sheepfold
✤ en ville depuis le : 05/06/2014
✤ post-envoyés : 837
✤ pseudo/prénom : Cha'
✤ célébrité : Jennifer Morrisson
✤ objets : - Sa lance à double pointe
- sa gourde en métal
- un paquet de chewing gum à la fraise
- sa paire de rollers
✤ crédits : tumblr
They have nails, good thing that I have Claws
✤ âge : 27 ans
✤ statut : célibataire
✤ humeur : déterminé


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: 1 seul, il l'avait mérité.
✤ nombre de rôdeurs tués: beaucoup, elle prend un certain plaisir à ça ...
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Dim 22 Mar - 11:16

Bon je vais pas faire dans l'original, mais Re bienvenue ici, c'est cool que tu sois la (et j'étais Kingsley avant, voila voila )

_________________
Stop being sorry about yourself, at least you're not dead yet ! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Dim 22 Mar - 11:42

KING. I love you Encore un vieux d'la vieille, c'est cool ça. Merci beaucoup.

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Dim 22 Mar - 17:11

je ne peux que plussoyer tout ce qui a été dit : j'suis vraiment une grosse groupie mais j'adore le titre, le pseudo, le faciès et la signature Darcy promet, j'ai hâte de le voir en action avec Papa-Bear-Chatterton et les mouflets

rebienvenue (même si on s'est pas connus, yolo :urg:) et fighto pour ta fiche

(dernier élan de groupitage : la musique de ton histoiiiire ton style d'écrituuuuure )
(Arrow)

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Dim 22 Mar - 19:09

Omg trop de compliments d'un coup, ça m'va droit au coeur ma belle. J'vais essayer de ne décevoir personne dans ce cas et merci beaucoup. I love you

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
it's so hard to leave until you leave. then it's the easiest goddamned thing in the world
✤ en ville depuis le : 10/07/2014
✤ post-envoyés : 808
✤ pseudo/prénom : winged syrius. / Emilie.
✤ célébrité : Sarah Paulson.
✤ objets :
Ce qu'elle a du abandonner à l'entrée du bunker:
sac de sport en bandoulière:
 

+ une hache récupérée dans le hall d'un immeuble après avoir brisé"la glace d'urgence", mais qui risque de ne plus tenir très longtemps.

✤ crédits : Avatar par sugar slaughter & signature de narnienne.

✤ âge : Trente-deux ans.
✤ statut : Amnésique... Elle pourrait être mariée ou veuve, elle ne s'en souviendrait même plus...
✤ humeur : Détruite.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Zéro, enfin, depuis son amnésie. Pour sa vie d'avant, elle n'en a pas la moindre idée.
✤ nombre de rôdeurs tués: Elle ne compte pas, à quoi cela pourrait-il servir?
✤ relations:

MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Lun 23 Mar - 21:23

Duuuh, j'adore vraiment ton personnage! Et puis la façon donc tu écris est super, j'étais scotchée du début à la fin! Ta relation avec Bran aussi, j'suis fan!
Bref, j'ai le plaisir de te valider très cher, passe du bon temps parmi nous!

_________________

"Trust me, I won't hurt you"


"I'll never leave you"


"I love you"

his sweetest lies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t606-they-begged-for-a-shee
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 96
✤ pseudo/prénom : elf, laura.
✤ célébrité : hugh bb dancy.
✤ objets : un pied de biche, trois couteaux de différentes tailles accrochés à sa ceinture, ses fringues défoncés, son alliance dont il a jamais pu se séparer, une vieille montre qui ne marche plus, un briquet encore plein, un bonbon au cassis oublié dans la poche de son futal, une écharpe en coton turquoise délavée sans cesse autour de son cou - il aime nicher son nez dedans.
✤ crédits : applestorm.

✤ âge : 39 ans.
✤ statut : éternellement seul bien qu'hanté par des spectres.
✤ humeur : déphasée, déboussolée.


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   Lun 23 Mar - 21:30

T'es un amour ça m'va droit au coeur, merci beaucoup.

_________________


ashes ashes we all fall down
« ils l’appelaient guerre mondiale, mais au fond c’était toujours la même merde. une génération prometteuse d’autrichiens – les meilleurs fils de la patrie – était venue se faire trucider au nom d’un avenir qu’elle ne connaîtrait jamais. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: darcy ⊱ les fleurs du mal.   

Revenir en haut Aller en bas
 

darcy ⊱ les fleurs du mal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Un intrus dans mes parterres de fleurs
» Vin de fleurs de sureau
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Lui dire avec des fleurs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the rise :: to reborn :: safe and sound-