AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 2:55


Clydwen Bellamy

«Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence.»


Nom › Bellamy Prénoms › Clydwen Date et lieu de naissance › le 3 Juillet 1988 à Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch Age › 26 ans Situation › Célibataire Orientation sexuelle › Hétéro Ville de départ › Kenaï Ancien métier › Etudiant Capacités ›Endurance, pêche, lancer de couteaux et dans une faible mesure, combat à mains nues (bien que cela se soit fortement amélioré depuis le début de l'apocalypse) et traque. Caractère ›  Généreux - Introverti - Souriant - Maladroit - Courageux - Pessimiste - débrouillard - Renfermé - Solide - torturé Groupe › Pariah  Avatar › Samuel Larsen Crédit › Constance


Comment était ta vie avant ? Ma vie avant c'était … Le rêve. J'ai eu la chance de rentrer au conservatoire de Dublin, et même d'avoir droit à une bourse là-bas, pour ma survie. Selon mes professeurs j'étais l'un de leur meilleurs élèves. Je n'y suis resté qu'un an, mais j'y ai appris tellement de choses … La guitare, la flûte ou encore le djembé, le tout en continuant à perfectionné ce que je fais le mieux, le hammered dulcimer. Plus que ça, le conservatoire m'a sorti de là où j'étais. Voyez-vous, j'ai passé sept ans dans la rue, j'ai survécu grâce à la pêche, j'avais pu emporter avec moi ma barque et mes cannes. Je me nourrissais de poisson et vendait le surplus sur le marché, pour me permettre les premières nécessités. En fait, je ne vivais pas réellement à la rue, je dormais dans ma fourgonnette, mais, la place y était insuffisante. Alors, le retrouver dans un lit, avec un chauffage, une salle de bain et pouvoir jouer de la musique tous les jours c'était le rêve.
Quel est ton état d'esprit aujourd'hui ? Je … C'est compliqué de répondre à ça. En un sens c'est … Comme si c'était dans la continuité des choses. Toute ma vie j'ai comme été … Poursuivi par une malédiction. Je n'ai jamais eu de chance dans la vie, la Nature m'a fait … Mauvais en tout, bon à rien. Aucune aptitude réelle. Ou du moins … J'en avais une pour la boxe, avant de me bousiller une épaule et de ne plus jamais pouvoir remettre les gants. Ma vie … C'est ça, dès que quelque chose de bien m'arrivait, ou allait m'arriver il  y avait toujours quelque chose d'autre qui arrivait pour tout détruire, encore et encore. D'un autre côté, certains parlent de Destin, de fatalité, de chemin tracé ou encore d'une intervention divine dans la vie de tous et de toutes. Peut-être ai-je vécu tout cela dans le seul but d'être préparé à l'apocalypse ? Je l'ignore. Je ne cesse de me poser des questions. Mais une chose est sûre, je n'ai pas plus peur que ça. Si je venais à mourir, au final, qu'est-ce que je perdrais ? A qui je manquerais ? Personne. Le plus gros fléau de notre monde a toujours été l'Homme, et, je suis certain que dans cette nouvelle ère, on restera digne de nos ancêtres, encore et encore. Les morts-vivants sont dangereux, mais, les autres survivants le sont encore plus.
Combien de proches as-tu perdu et comment le vis-tu ? Des proches ? Ahaha … Je n'ai rien de tel. Les seules personnes que je pouvais qualifier de la sorte sont mortes il y a tant d'années. Mon oncle, la personne à qui je dois ma survie, à qui je dois la force  de ne pas m'être foutu en l'air, mais aussi Erika, la seule personne à m'avoir sincèrement aimé, mon âme sœur, que j'ai retrouvé un beau matin sans vie dans son lit. Ma famille, je n'étais rien pour eux, un simple fardeau, une gêne. Mon départ n'a inquiété personne, aucune recherche n'a été lancée, si ce n'est pour la fourgonnette de mon oncle que j'ai prise avec moi. Alors ma famille … Je n'en ai absolument rien à faire, des inconnus méprisables qui ne méritaient que ça. J'ignore si ma terre natale a été touchée, mais une chose est sûre, si cela s'est produit ils sont tous mort. Bon à rien, ne voulant rien faire par eux même, n'essayant rien, ne pratiquant rien, passant leur temps à se plaindre … Oui, j'ai souhaité leur mort. Est-ce un crime après la vie qu'ils m'ont offertes ?
Pourquoi n'es-tu pas dans un camp ? Je n'ai jamais eu confiance en personne dans l'ancien monde. L'Homme est de nature cupide, égoïste et imprévisible. Toute m'a vie on s'est moqué de moi, on m'a fait de nombreuses promesses pour se jouer de moi. Toute ma vie j'ai vécu seul. Alors, pourquoi devrais-je m'allier à quelqu'un dans cette désolation ? En situation de crise la plupart en vient à perdre ses esprits, pillant, violant, tuant pour le plaisir. On ne peut faire confiance à personne, sous peine de se retrouver un couteau sous la gorge un jour ou l'autre, ou pire. Non, ce ne sont pas ses morts-vivants qui auront notre peau, non, notre espèce va s'éteindre d'elle-même en s’entre-tuant, alors, quel intérêt ?
Penses-tu survivre encore longtemps dans un tel chaos ? Survivre ? Au final je me demande pourquoi je lute pour vivre. Ma vie n'a été qu'une succession d'échecs de désillusions et de tristesse. Alors savoir si je vais survivre, je n'en sais rien. Je suis solide oui, je sais mettre des coups, mais est-ce que cela m'aidera vraiment ? Je ne suis qu'un musicien inconnu, cela ne me servira à rien. La seule chose qui peut m'être utile c'est la pêche, mais … Dans un tel bordel les poissons seront-ils présents longtemps ? Si c'est pour ce qui est de fuir, ou balancer des coups de couteaux dans la tête de ces horreurs, je devras m'en sortir, tant que j'en ai l'envie. Mais, lorsqu'il n'y aura plus de poissons dans l'eau, je mourrai certainement très vite.
Combien de marcheurs as-tu tué ? Cela fait bien longtemps que j'ai arrêté de compter Combien de personnes as-tu tué ? Par chance, aucune. Pourquoi ? J'ai dû me battre quelques fois, mais, je ne me suis jamais abaissé à tuer, j'ai pu blesser, peut-être même handicaper, mais, je ne sais pas si un jour j'arriverais à ôter la vie de quelqu'un.

show me what i'm looking for

« C'est par une nuit oragée, sur les coups de 20 heures, qu'un garçon vit la vie lui être offerte, dans le petit village de "Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch", qui se lit "Llan-vire-pooll-guin-gill-go-ger-u-queern-drob-ooll-landus-ilio-gogo-goch" et qui, dans la langue galloise signifie "l'église de sainte Marie dans le creux du noisetier blanc près d'un tourbillon rapide et l'église de saint Tysilio près de la grotte rouge", en gallois, car, ce petit village au nom démesuré se situe bien au Pays de Galles en Grande Bretagne. Peut-être pourriez-vous penser que ce moment fut le plus bel instant des deux parents de cet enfant ? Et bien non, c'est bien tout le contraire, l'enfant n'était pas voulu, il emmena même un mariage pas tellement consenti des deux côtés. Pour couronner le tout, le père était alcoolique et violent, tandis que la mère avait quelques troubles psychologiques. L'enfant ne grandit pas du tout dans le bonheur, si bien qu'il se faisait souvent rosser par son géniteur lorsqu'il rentrait du pub. Il arrivait aussi à l'homme de lever la main sur sa femme. Peut-être que certains d'entre vous pourraient penser que cela est juste dû à l'alcool et que cet homme l'avait mauvais ? Et bien, pas vraiment, il était au fond de lui plutôt mauvais. Pour donner un exemple concret, dans la maison familiale résidait le père de cet homme qui était gravement malade, et bien, son fils, pour pouvoir boire à sa soif lui dérobait souvent quelques billets. C'est donc dans un cadre néfaste que le jeune Clydwen se fit "élever". Enfin je dis élever ... Quand les deux parents n'ont strictement rien à foutre de leur enfant, on ne peut pas tellement employer ce mot-là. L'enfer dura quelques années, jusqu'à ce que la mère, dans un élan de lucidité, et après avoir essuyé de trop nombreuses fois des revers, prit son enfant et quelques effets personnels pour se rendre chez ses parents, expliquant la situation, et, demandant à ce que ceux-ci prennent la garde de l'enfant, réalisant enfin qu'elle ne pouvait s'en occuper, et ne pourrait sans doutes jamais s'en occuper. C'est presque à contrecœur que ses parents acceptèrent. Pour la petite histoire, malgré ses 25 ans, la jeune femme n'avait apporté que des emmerdes à ses parents toute sa vie, dont, le plus gros, avoir un fils et ne pas quoi savoir en faire.

Les grands parents devinrent alors les tuteurs de l'enfant. A bien y réfléchir, Clydwen se demande parfois s'il n'aurait pas mieux valu rester chez son père.

Les premiers moments de sa nouvelle vie se passèrent plutôt bien, il faisait ce qu'on lui disait, sans trop réfléchir, et était heureux qu'on lui apporte un minimum d'attention. Quelques choses étaient, cependant, obligés à l'enfant. Premièrement, la grand-mère était une "fervente" catholique, (du point de vue de Clydwen, c'était plus pour se faire voir, et parler avec de vieilles amies après la messe) et obligeait l'enfant à aller à la messe avec elle tout les samedis. Deuxièmement, le couple avait une maison dans les montagnes, et s'y rendaient à toute les vacances, et durant la totalité de celles-ci. Certes au tout début cela ne le gênait pas, mais, quand petit à petit il se mit à penser réellement, et bien, ses vacances étaient comme gâchées, et, lorsque l'on n'est pas croyant, aller à la messe n'est pas forcément une bonne chose, encore moins quand on essaye d'en parler et que la seule réponse que l'on a est "T'es qu'un con, un merdeux, abruti, etc." en seule réponse.

Enfin, passons....

Le véritable enfer commença à ses 6 ans, quand la tente de Clydwen devint mère. La fille tant aimé des grands parents. A partir de ce moment-là, l'enfant fut de nouveau mis de côté par tout le monde, qu'importe ce qu'il faisait, personne ne lui prêtait le moindre intérêt. Ce manque d'intérêt finit par devenir normal pour tout le monde, même quand la petite cousine n'était pas là, personne ne s'occupait de l'enfant, ou alors, c'était uniquement pour le critique, ou encore pour l'engueuler.
L'âge de l'école vint alors, et, il fallait être parfait, pour qu'une bonne image soit donnée par les grands parents, malheureusement, l'enfant n'était pas fait pour les études, ce qui était la cause de nombreuses insultes, critiques, rabaissement, ou encore simplement des réprimandes.
A ses 12 ans, il finit par faire accepter à ses grands parents de pouvoir faire du sport, hors école. Pour eux c'était embêtant, c'était payant, il fallait l'emmener, puis aller le chercher. Mais, pour on ne sait quel miracle, ils finirent par accepter que l'enfant fasse du golf. Tout ce passa bien dans ce domaine, l'adolescent était plutôt doué. Mais, à ses 15 ans, sa vie prit encore un mauvais tournant. En cours de sport, au collège, Clydwen se fit une tendinite à l'épaule. Certes, ce n'est rien, mais attendez la suite. En rentrant chez lui, ses grands-parents ne voulaient rien savoir, et l'obligèrent à aller tout de même au golf, "Il ne faut pas gaspiller d'argent ! Tu nous a fait chier pour en faire, on a payé, alors maintenant tu y vas petit con !". J'ai oublié de le préciser plus tôt, mais, les grands parents étaient du genre à obliger l'enfant à aller en cours, même avec 41 de fièvre. Enfin bref. Donc, dans un état plus ou moins instable, le jeune homme se rendit à son club, et, à peine avait il fait quelques swings, qu'une sensation étrange se fit ressentir : un peu comme si son bras s'était d'étaché du reste de son corps au niveau de l'épaule. Certes étrange, mais le jeune homme n'y fit pas vraiment attention. Dans les jours qui suivirent, une douleur atroce le prenait à chacun de ses mouvements de l'épaule. C'est après avoir supplié pendant près d'un mois ses grands parents, qu'ils acceptèrent en soupirant d'aller voir un spécialiste, pour apprendre que le ligament et le muscles s'étaient déchirés. Pensez vous que la grand-mère ait eu un quelconque remord que d'avoir indirectement bousillé son épaule ? Et bien non, ce fut plutôt le contraire à vrai dire. On l'engueula pour son manque d'attention, que c'était uniquement sa faute s'il s'était blessé de la sorte.

A 15 ans, sa vie était comme finie pour lui, le jeune homme était devenu dépressif, renfermé, et, pensait déjà au suicide. Après tout, qu'avait il dans la vie ? En y réfléchissant bien ... Rien. Il n'avait même pas d'amis. C'est dans cette solitude que le jeune homme découvrit la boxe. Il semblait doué, son professeur lui prédit un grand avenir, et ce très vite, lui promettant que s'il s'entraînait et continuait sérieusement, il pourrait peut-être un jour passer pro, ou au moins représenter son pays aux jeux olympiques. Mais, comme on dit, un bonheur n'arrive pas seul. Comme un ange descendu du ciel, le jeune homme rencontra une certaine Erika, alors que toute les filles se moquaient de lui, ou l'insultaient, elle, lui parlait avec le sourire, était si gentille avec lui, et ... Elle était si belle. Clydwen en tomba très vite amoureux, et, aussi étrange que cela puisse paraître, la jeune femme aussi. Il y avait enfin un peu de lumière dans les ténèbres de sa vie. C'est d'ailleurs à peu près au même moment que sa tante se fit un nouveau petit copain, un certain Seamus, qui, était très gentil, et s'occupait de l'adolescent. Son nouvel oncle avait deux passions dans la vie : la pèche, et la musique. Passions qu'il transmit au délaissé. Un week end sur deux il l'emmenait à la pèche avec lui, et, de temps en temps il lui donnait des cours de musique, lui apprenant le seul instrument qu'il savait jouer : le hammered dulcimer, instrument irlandais ancien.

Clydwen avait enfin un peu de bon dans sa vie. Mais ... Ce ne fut que de très courte durée. Après à peine six mois de relation avec la délicieuse Erika, alors que tout deux pensaient avoir trouvés l'amour de leur vie, et se faisaient des plans de futur, la jeune femme mourut prématurément d'une rupture d'anévrisme durant son sommeil. Mais pour couronner le tout, l'adolescent finit par perdre la boxe aussi, se blessant violemment l'épaule, selon son médecin, avec le temps, cela ne le gênerait plus vraiment, mais, impossible de continuer la boxe. Imaginez le choc pour le jeune homme ... Je crois bien que, il ne s'en remit jamais.

Trois ans plus tard, alors que la douleur de la mort de sa bien-aimée s'était légèrement apaisée, deux nouvelles morts vinrent s'inscrire dans la vie de Clydwen. La première, celle de son oncle Seamus, qui mit le jeune homme dans un état incroyable. La seconde fut celle de son père, qui, n'avait plus jamais donné signe de vie depuis la séparation. Enfin, peut être était-ce le destin qui avait décidé de sourire enfin au mal aimé, mais, l'assurance de son père lui octroya une coquette somme. Sans plus réfléchir, il passa bien vite son permis, s'acheta une fourgonnette, récupéra la barque de son oncle, ainsi que ses cannes à pèches et déserta pendant une nuit la maison familiale direction Dublin. Il apprit par la suite que personne ne s'inquiéta jamais de sa disparition. L'on s'inquiétait plus pour la barque qui fut volée qu'autre chose.

Les débuts furent assez difficile pour Clydwen, il s'était improvisé vendeur de poisson, péchant la nuit, vendant la journée, dormant le peu de temps qu'il lui restait dans sa fourgonnette. Il gagnait suffisamment de quoi vivre, et de mettre de l'essence. Le jeune homme préférait économise le plus possible afin d'avoir un peu plus tard une maison à lui. Certains jours, ou le marché était fermé, le jeune homme allait dans une salle de répétition pour jouer le plus possible du hammered dulcimer, se lavant dans la mer et profitant des douches sur la plage afin de ne faire fuir personne.

La solitude le fit tomber petit à petit dans l'alcoolisme, lui demandant un peu plus de frais qu'auparavant, mais, la qualité de vie ne bougea pas. Il se fit aussi faire des dreadlocks afin d'avoir le moins d'entretien possible au niveau des cheveux.

Sept années passèrent à Dublin, jusqu'à ce qu'un jour, alors qu'il jouait tranquillement dans une salle louée, quelqu'un entra en trombe dans la pièce s'exclamant que c'était magnifique. Clydwen, à moitié saoul, ne comprit pas vraiment ce qu'il se passait, et le regardait étrangement, la tête penchée sur le côté tel un hibou. Après avoir décuvé, et après explications, il comprit bien vite que, l'homme en question était le directeur du conservatoire de Dublin, et qu'avec son niveau de maîtrise, il pourrait y rentrer, et même avoir une bourse. Bien entendu, le jeune homme accepta sans se poser de questions. Il y apprit le solfège, et apprit même avec certains camarades à jouer de nouveaux instruments, tel la guitare ou encore la batterie, l'alcoolique apprit même à chanter. Il resta un an dans ce conservatoire, jusqu'à ce qu'un grand concours eut lieu. Il fallait composer, et enregistrer un morceau de musique de son choix reprise ou non. Et le vainqueur gagnerait le droit d'aller étudier la musique dans une grande université américaine, tout frais de transport offert. Étant un artiste complet, et, étant fier de ses origines celtes - il avait déjà un tatouage de croix celte sur le bras- il fit une version qui lui était propre de "Tri Martolod" mélangeant les instruments celtes, européens et africains pour donner un nouveau vent de fraîcheur au morceau ancestral.

Jamais il n'avait imaginé qu'après s'être extirpé de l'enfer de la rue il se dirigeait tout droit vers quelque chose de bien pire. Et pourtant … Les premiers jours furent magiques, l'école était splendide, tout comme l'endroit. Ils avaient un lac, où le jeune homme avait déjà fait mouiller sa barque quelques fois, attrapant de jolies prises. L'étranger fut même surpris lorsqu'il se fit dragouiller par une charmante étudiante de droit. Était-ce le paradis ? Pour ne rien vous cacher, Clydwen se mit à y penser sérieusement. Mais, tout ceci n'était que le calme avant la tempête, ou plutôt l'apocalypse. N'était-ce pas cela que la bible mentionnait ? Que lors du jugement dernier, les morts reviendraient à la vie ? Même s'il avait détesté ça, notre ami avait gardé quelques bons souvenirs de ses cours de catéchisme. Malgré tout, ce n’était pas comme cela qu'il imaginait la chose. Ceux qui était à mi-chemin entre la mort et l'après-vie semblaient se régaler de chair fraîche, tuant et dévorant tout ce, ou tous ceux, qui se trouvai(en)t sur leur passage. Voir ça était … Horrible, intenable … Dégoûtant. La première fois, le gallois en vomit. Terrifié, le jeune homme ne trouva pas de meilleure cachette que sa barque en plein milieu du lac, où il resta cloîtré quelques jours, avant de regagner la terre ferme et découvrir l'horrible vérité. Ces … Choses étaient de partout. Pour rejoindre sa fourgonnette, notre ami fut obligé d'en détruire un. Les coups ne semblaient rien lui faire, alors pris de panique, son couteau -qu'il se servait pour découper les poissons- finit par s'enfoncer dans son crâne, mettant hors d'état la chose. Depuis, le celte parcourt la zone dans son véhicule, vivant au jour le jour, pêchant le plus souvent possible de quoi se nourrir, n'ayant jamais eu de poisson mort-vivant, il lui arrive aussi de chasser, les rares fois où un animal vivant se présente. Durant ses longs mois d’errance,  le solitaire s'est découvert un certain don pour le lancer de couteau, ce qui lui a permis, entre autre de survivre à l'apocalypse, chassant, tuant ou blessant, ses armes se révélèrent des plus utiles face à de nombreux problèmes, tout en restant dangereuses mais bien plus silencieuses que les armes à feu, tout en ayant l'avantage d'être presque inépuisables. »

i write sins not tragedies

Pseudo › Zen Prénom › Nicolas Pays › France Age › 25 ans Où avez-vous connu le forum › PRD Votre avis dessus › Ça a l'air plutôt cool Voulez-vous réserver votre avatar › Non merci, ça devrait aller. Le mot de la fin ›/


Dernière édition par Clydwen Bellamy le Jeu 16 Avr - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 20/12/2014
✤ post-envoyés : 167
✤ pseudo/prénom : Vieux frères/Cass(andre).
✤ célébrité : Holland Roden.
✤ objets :
L'ancienne veste de son frère, une vieille photo de famille, une boite de biscuits mouillés, quelques barrettes et vêtements de rechange, un rouge à lèvres humide.

✤ crédits : timeless. (avatar)

✤ âge : Vingt-quatre ans.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: aucune. naïs, elle n'a pas assez de courage pour se tuer elle-même.
✤ nombre de rôdeurs tués: zéro. même les gens déjà morts, elle est incapable de leur trancher la tête, de leur foutre une balle dans le cerveau. peut-être parce qu'elle se sent déjà un peu morte, elle aussi.
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 8:00

Han il est originaire de Kenaï, il nous faudra un lien
Puis avec cet avatar quoi, je suis fan!!
Bienvenue et j'allais dire bonne chance pour ta fiche mais elle semble terminée (le gars plus vite que son ombre )

_________________

me laisse pas devenir un fusil sans cartouches, un cheval sans cavalier, un cavalier à pied, me laisse pas devenir un sprinter sans ligne d'arrivée, un train sans passagers, une dispute qui a mal tourné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 10:04

Merci bien ^^

En fait, il n'est resté là-bas que quelques jours, mais on devrai trouver quelque chose =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 23/03/2015
✤ post-envoyés : 79
✤ pseudo/prénom : liz
✤ célébrité : lyndsy fonseca
✤ objets : sa bague de fiançailles (même si elle ne la porte plus) + la photo de sa famille prise au dernier thanksgiving + le porte-clefs de la tour eiffel acheté peu avant l'épidémie + un doudou trouvé dans un magasin qu'elle voulait offrir à son enfant (objet secret) + un chouchou violet autour de son poignet + un carnet et des stylos sous cadenas + plusieurs romans récupérés un peu partout + les rares moments où elle sort, elle emmène son arme blanche, une bouteille d'eau, un briquet et une trousse de premiers secours (+ tout récemment, le pendentif de cassidy, auquel elle tenait beaucoup).
✤ crédits : schizophrenic + tumblr
max
✤ âge : trente ans
✤ statut : fiancée à un monstre
✤ humeur : détruite, elle vient de perdre sa confidente


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: un seul homme, l'assassin de son bébé
✤ nombre de rôdeurs tués: elle ne compte plus désormais, même si dernièrement elle n'en tue plus beaucoup
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 10:22

Bienvenue sur TDW
J'aime beaucoup l'idée du lieu de naissance, c'est original !
Au plaisir de se croiser en RP ! I love you

_________________
live together or die alone
we're not the same, dear, as we used to be. the seasons have changed, and so have we. there was little we could say, and even less that we could do. to stop the ice from getting thinner, under me and you.
©️ by anaëlle + song by death cab for cutie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
it's so hard to leave until you leave. then it's the easiest goddamned thing in the world
✤ en ville depuis le : 10/07/2014
✤ post-envoyés : 808
✤ pseudo/prénom : winged syrius. / Emilie.
✤ célébrité : Sarah Paulson.
✤ objets :
Ce qu'elle a du abandonner à l'entrée du bunker:
sac de sport en bandoulière:
 

+ une hache récupérée dans le hall d'un immeuble après avoir brisé"la glace d'urgence", mais qui risque de ne plus tenir très longtemps.

✤ crédits : Avatar par sugar slaughter & signature de narnienne.

✤ âge : Trente-deux ans.
✤ statut : Amnésique... Elle pourrait être mariée ou veuve, elle ne s'en souviendrait même plus...
✤ humeur : Détruite.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Zéro, enfin, depuis son amnésie. Pour sa vie d'avant, elle n'en a pas la moindre idée.
✤ nombre de rôdeurs tués: Elle ne compte pas, à quoi cela pourrait-il servir?
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 14:39

OMG, cet avatar! Super choix, et j'pense que tu as raison de ne pas le réserver, on le voit si peu sur les fofo!
Et la ville de naissance... Arrow
J'te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche, et bien sur, BIENVENUE!

_________________

"Trust me, I won't hurt you"


"I'll never leave you"


"I love you"

his sweetest lies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t606-they-begged-for-a-shee
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 15:01

Merci beaucoup à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 29/03/2015
✤ post-envoyés : 145
✤ pseudo/prénom : caius, mais mon prénom c'est nico.
✤ célébrité : samuel "sam" claflin.
✤ objets : un fusil de précision chargé avec un silencieux, une boite de balles pour son fusil à moitié pleine, un arc dont il a appris à se servir sur le tas accroché à son dos avec son carquois contenant six flèches, une photo de nate développée avec un polaroid, un couteau de boucher caché dans l'une de ses rangers, une montre cassée ayant appartenu à son père, son chapelet autour du cou, un paquet de marlboro presque plein et un briquet.

sac à dos:
 

✤ crédits : primbird (avatar) caius (signature)

✤ âge : quelle importance ? avant l'épidémie il avait vingt-sept ans, désormais il en a vingt-huit.
✤ statut : un peu trop paumé pour que ce soit compréhensible.
✤ humeur : indescriptible, soulagé, mais apeuré.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: trois, et tu ne regrettes absolument pas.
✤ nombre de rôdeurs tués: tu ne t'amuses pas à compter.
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 16:52

Oh un autre Nicolas. Si c'est pas l'enjaille ça.
BIENVENUE parmi nous et ce choix d'avatar de ouf.

Bon courage pour la fiche et tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t1066-jake-it-s-not-paradis
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Jeu 16 Avr - 17:14

Merci à toi cher homonyme What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 21/03/2015
✤ post-envoyés : 49
✤ pseudo/prénom : spf.
✤ célébrité : dane dehaan.
✤ objets :
les armes:
 

sur lui:
 

dans son sac:
 

✤ crédits : bigbadwolf (avatar).

✤ âge : vingt-huit ans.
✤ statut : cœur en vrac qui se complait dans un déni total.
✤ humeur : irrémédiablement narquoise, mais changeante.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: aucune directement.
✤ nombre de rôdeurs tués: une vingtaine.
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 15:01

Oh my, le lieu de naissance de folie. Bienvenue parmi nous ! I love you

_________________
there's hell to pay ♒️ i saw the darkest hearts of men and i saw myself staring back again. ate the bread that once was stone. fell from a cliff, never broke a bone. bowed down to get the kings overthrown, and i'm all alone and the fire grows.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t1100-requiem-pour-un-con-a
avatar
✤ en ville depuis le : 28/03/2015
✤ post-envoyés : 40
✤ pseudo/prénom : Hirpini / Bertille
✤ célébrité : Paul Wesley
✤ objets : un sac à dos avec quelques vivres et des fringues ◊ un pieu confectionné soi-même avec du bois ◊ une photo de sa mère, dans sa poche ◊ une carte de Juneau ◊ une bague d'héritage qui sert aujourd'hui plus de poing américain qu'autre chose.
✤ crédits : Avatar : D.S.R / Sign : PETULIA.

✤ âge : 24 ans
✤ statut : Célibataire
✤ humeur : you never do anything for anyone but yourself


don't look back
✤ nombre de personnes tuées:
✤ nombre de rôdeurs tués:
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 16:53

Samuel Larsen ça me fait retomber des annééééées en arrière!
Bienvenue parmi nous, je ne vais pas être originale mais le lieu de naissance me fait tellement rire Je n'ai même pas essayé de le prononcer...
Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas. Wink

_________________
this place makes me wonder. Which would be worse  + to live as a monster? or to die as a good man?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 17:35

Sur la page wiki y'a une lecture du nom si jamais t'es courageux What a Face

Merci bien en tout cas :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 17:48

aerjfsfhsqghsqff, il nous faut ABSOLUMENT un lien
Samuel Larsen est un excellent choix, et je plussoie moi aussi la ville de naissance (que j'ai eu l'occasion de visiter, et toc )

anyway, bienvenue sexy monsieur

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 17:57

Merci ma belle ^^

C'est qu'elle a tout plein de boue sur son visage la petite, je veux bien me porter volontaire pour la décrasser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 18:20

JE SUIS PAS PETITE

la petite est pas contre Arrow

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 18:22

Bah voilà une idée de lien qui est faite What a Face

Il te débarbouillera volontiers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
it's so hard to leave until you leave. then it's the easiest goddamned thing in the world
✤ en ville depuis le : 10/07/2014
✤ post-envoyés : 808
✤ pseudo/prénom : winged syrius. / Emilie.
✤ célébrité : Sarah Paulson.
✤ objets :
Ce qu'elle a du abandonner à l'entrée du bunker:
sac de sport en bandoulière:
 

+ une hache récupérée dans le hall d'un immeuble après avoir brisé"la glace d'urgence", mais qui risque de ne plus tenir très longtemps.

✤ crédits : Avatar par sugar slaughter & signature de narnienne.

✤ âge : Trente-deux ans.
✤ statut : Amnésique... Elle pourrait être mariée ou veuve, elle ne s'en souviendrait même plus...
✤ humeur : Détruite.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Zéro, enfin, depuis son amnésie. Pour sa vie d'avant, elle n'en a pas la moindre idée.
✤ nombre de rôdeurs tués: Elle ne compte pas, à quoi cela pourrait-il servir?
✤ relations:

MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 23:09

OMG, Clydwen est un chat noir, c'pas possible... Arrow Il n'a vraiment pas une once de chance!
Tout est bon pour moi en tout cas, bienvenue chez les Pariah!
Désolée du temps mis pour la validation, j'avais pas vu ton message dans le sujet.

_________________

"Trust me, I won't hurt you"


"I'll never leave you"


"I love you"

his sweetest lies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t606-they-begged-for-a-shee
avatar
✤ en ville depuis le : 16/04/2015
✤ post-envoyés : 15
✤ pseudo/prénom : Zen
✤ célébrité : Samuel Larsen
✤ crédits : Constance


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   Ven 17 Avr - 23:18

Content que ça te plaise, merci

Et dans ma grande bonté, je songe à te pardonner. Comme le dirait un certain perse "Je suis un Dieu généreux"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Clydwen - Et ça continue, encore, et encore ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie continue (Privé Antéa)
» Le sablier du temps...
» La partie continue [IMPORTANT]
» HAITI Elections : Quand la Presse Désinforme, et Continue à Mentir
» Birmanie: Ca continue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the rise :: to reborn :: safe and sound-