AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sorry brother [PV Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ en ville depuis le : 27/03/2015
✤ post-envoyés : 28
✤ pseudo/prénom : MissChainsaw
✤ célébrité : Tom Hiddleston
✤ objets : -Un appareil auditif
-Un poignard
-Deux berettas
-Un fusil à pompe
-Un sabre
-Des grenades
✤ crédits : Eowin

✤ âge : 28 ans
✤ statut : Célibataire
✤ humeur : Lunatique


don't look back
✤ nombre de personnes tuées:
✤ nombre de rôdeurs tués:
✤ relations:

MessageSujet: Sorry brother [PV Aaron]   Lun 20 Avr - 23:52

Sorry brother
Avec mon frère, nous ne cessions de nous déplacer, échapper à ces créatures chaotiques, mais il nous fallait bien aussi prendre du repos.
Nous avions tous les deux besoins de manger, boire, dormir …
En général lorsque je dormais, mon frère surveillait les alentours et vice-versa, seulement avec mon problème de surdité, j’avais toujours peur de ne pas entendre à temps l’une de ces créatures.
Camper la nuit était bien trop dangereux, avec mon frère nous étions de plus en plus fatigués, mais depuis peu de temps, nous avions enfin trouvé notre bonheur, une vieille maison de chasseur.
Quand nous étions arrivés à côté de cette maison, on avait trouvé le chasseur en zombie, il a était tué d’un coup de poignard dans le crâne, avant qu’avec mon jumeau on ne puisse enfin s’approprier les lieux.
La maison avait un étage, c’était un immense grenier, le lieu idéal pour dormir, rester en hauteur, puis surveiller les alentours grâce aux petites fenêtres.
Dans cette maison il restait des boîtes de conserve, juste de quoi tenir le temps que nous allions à la chasse.
Enfin on pouvait prendre davantage de repos … Mais pas cette nuit.

Je regardais par la fenêtre, ayant éteint ma seule prothèse auditive, bientôt celle-ci serait à court de pile, il allait falloir que j’en trouve.
En attendant je tentais de faire le plus d’économie en la retirant et en l’éteignant, cela ne m’empêchait pas d’entendre, mais quelqu’un pouvait très bien arriver derrière moi, que je n’entendrais rien du tout.
Je regardais par la fenêtre pour surveiller les alentours, la tête collé contre la vitre, préoccupé …
Je ne cessais de rêver de la nuit de l’accident, la dispute entre ma mère et mon père, mon frère, la voiture, le camion puis plus rien …
Soupirant je me retournais vers mon frère qui dormait, lui aussi d’un sommeil assez agité.
Finalement je vins vers lui et le réveilla à ma façon, la façon unique dont des jumeaux ont le don de se reconnaître.
Je calais légèrement ma tête sur l’épaule de mon frère, parlant d’une voix tellement douce, que moi-même je ne pouvais m’entendre.

-Aaron …. Aaron

Puis voyant qu’il commençait à se réveiller, disons que les événements récents nous n’avions pas le temps de bien prendre le temps de nous réveiller, je le vis ouvrir les yeux.
J’avais vu qu’il dit quelque chose, mais j’en avais aucune idée, alors à la place je lui montrais l’appareil auditif, avant de parler en langage de signe.

-Je l’ai éteins, il va manquer de pile, alors j’économie … Je voulais attendre avant de te le dire, je suis désolé ont avait pas besoin de ce genre de problème

Finis-je en soupirant de nouveau.
crackle bones

_________________
WISHMASTER
©️ okinnel


Dernière édition par Seth I. Grewal le Ven 1 Mai - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/03/2015
✤ post-envoyés : 50
✤ pseudo/prénom : LoulaLou
✤ célébrité : Tom Hiddleston
✤ crédits : TAG / Silver lungs / LoulaLou

✤ âge : 28 ans


MessageSujet: Re: Sorry brother [PV Aaron]   Jeu 23 Avr - 3:09

Sorry Brother

Seth & Aaron


« You will never have to be sorry for who you are. »
Nous étions dans ce petit cabanon, endroit que nous nous étions approprié sans grande gêne. Qui en a à ce jour ? Puis depuis quand en avions-nous ? Ça ne nous aurait pas ressemblait, on a toujours fait comme il nous chantait et n’étions clairement pas prêts à changer de manière d’être… Nous étions installés en haut, dans cette espèce de grenier qui sentait la poussière et la crasse. Mais nous ne faisions pas les fines bouches, au moins nous y étions en sécurité, que demander de plus ?

J’étais endormi, Seth m’avait laissé m’assoupir et surveillait les alentour à ma place. Je n’aimais pas ça, par instant protecteur, si j’en avais eu la capacité, j’aurais éternellement surveillé pour le laisser réellement se reposer. Il m’arrivait parfois de tarder à le réveiller pour qu’il se repose plus longtemps. Voire parfois même à ne pas du tout le réveiller, et à chaque fois, quand il s’extirpait de son sommeil et se rendait compte que je ne m’étais pas reposé, j’avais le droit à un monologue endiablé de sa part, mécontent. Mais je n’arrêtais pas pour autant. Il est mon frère, mon jumeau, il lui est déjà tant arrivé. Il est sous ma protection, rien de plus.

Je me retournais dans ma couchette improvisée. Je n’arrivais jamais à bien dormir. Parfois mes nuits étaient noires, calmes et apaisées, mais très souvent elles étaient agitées. Moins que celle de Seth, mais tout de même. Je me revoyais dans l’accident, ma mère, mon frère, les lumières, les pompiers, les douleurs fantômes nous hantant toujours, puis l’hôpital, la peur de ne pas avoir Seth à mes côtés, puis le découvrir enfin, mal, très mal en point et détruit de ne plus entendre. Ça me hantait même si je refusais de me l’avouer, je ne voulais pas m’avouer cette faiblesse.
Je sentis alors quelque chose contre mon épaule. J’aurais pu sursauter vu la situation dans laquelle on vit. Mais je connaissais ce poids, je connaissais cette odeur et laissais mon frère m’extirper lentement des bras de Morphée. Je me décidais enfin à ouvrir mes yeux pour découvrir mon jumeau, me fixant de ses yeux clairs, chuchotant mon nom pour me ramener à la dure réalité de la vie. Je me frottais les yeux, restant malgré tout allongé et dis à mon tour, dans un chuchotement un peu plus élevé que le sien. Il a beau avoir son appareil je n’aime pas pour autant ne pas savoir s’il m’entant.
« Salut Seth, tu n’es pas trop fatigué. » Mais rien. Pas une réponse. Il me regardait sans ouvrir la bouche, me faisant froncer les sourcils et me redresser pour le dévisager alors qu’il me montrait son appareil et me signait des explications. Je soupirais, fermant un instant les yeux avant de signer à mon tour, habitué à passer de la parole aux mains de la sorte *Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt ? J’aurais pu essayer de t’en ramener la dernière fois que je suis sortis…*  J’étais énervé, non pas contre lui, je ne m’énervais jamais contre Seth. Mais contre moi-même, pour n’y avoir pas pensé, pour avoir mis de côté cela, m’y être trop habitué et ainsi, mettre mon jumeau dans cette situation délicate. Je m’en voulais et ne supportais pas lorsqu’il s’excusait auprès de moi, il n’avait pas à être désolé, vraiment pas : *Ne t’excuse pas, c’est moi qui suis désolé Seth, je n’ai pas pensé que les piles pouvaient s’être autant affaiblie. On retournera en chercher ensemble, d’accord ?* Signais-je plus apaisé, avant de lui taper sur le front et reprendre : *Et je t’interdis de présenter ça comme un problème, ça l’a jamais été okay ?* Questionnais-je avec un froncement de sourcil sérieux qui laissa rapidement place à un sourire.

Je m’assis à ses côtés, lui lançant un de mes gilets de laine pour qu’il se couvre, il ne fait jamais très chaud les matins. Je m’égarais à regarder tout comme lui par la fenêtre : * Tu n’es pas trop fatigué ?* Demandais-je de nouveau mais cette fois en signant pour qu’il comprenne ce que je lui demandais.

code by ORICYA.


_________________
Aaron Marth Grewal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/03/2015
✤ post-envoyés : 28
✤ pseudo/prénom : MissChainsaw
✤ célébrité : Tom Hiddleston
✤ objets : -Un appareil auditif
-Un poignard
-Deux berettas
-Un fusil à pompe
-Un sabre
-Des grenades
✤ crédits : Eowin

✤ âge : 28 ans
✤ statut : Célibataire
✤ humeur : Lunatique


don't look back
✤ nombre de personnes tuées:
✤ nombre de rôdeurs tués:
✤ relations:

MessageSujet: Re: Sorry brother [PV Aaron]   Ven 1 Mai - 21:54

Sorry brother
Je n’étais pas idiot, j’avais remarqué qu’Aaron venait à se priver davantage de sommeil, pour que je puisse dormir plus.
Il était aussi celui qui prenait davantage les devants pour des sorties ravitaillements.
Parfois cela devenait une sorte de bagarre silencieuse, ne cessant de lui montrer mon mécontentement, après je me remettais en question, peut-être étais-je un poids pour lui ? Et dès que je disais cela, de suite mon frère venait parfois à céder à ce petit chantage affectif.
Alors je l’accompagnais, après tout nous avions le même âge, nous sommes jumeaux! Seulement je sais qu’Aaron a toujours fait en sorte d’agir comme un grand frère, peut-être est-il très fier de ses 5 minutes d’avance sur moi ?
Parfois je le taquinais là-dessus et cette fois-ci on pouvait voir des sourires.

Voyant qu’Aaron était agité dans son sommeil, je devinais qu’il faisait un cauchemar, alors il ne tarderait pas à se réveiller.
Les cauchemars, ont les connaissaient bien, d’ailleurs avant que le monde sombre dans le chaos, ils nous arrivaient de nous réveiller en même temps après le même cauchemar.
Pas besoin de mot, j’allais rejoindre Aaron dans son lit et on restait blottis l’un contre l’autre, nous rassurant rien qu’avec la présence de l’un et l’autre.
Lorsque j’avais réveillé mon frère pour lui montrer mon appareil auditif, tout en lui expliquant le problème que celui-ci allait bientôt m’apporter, je fronçais des sourcils à sa réponse.
Je crispais la mâchoire, avant de reprendre d’un rythme plus énervé, tout en lui pointant mon oreille défaillante.

-Je l’ai pas dis plus tôt tout simplement parce que j’en n’ai marre de cette connerie, je n’en veux plus, JE N’EN VEUX PLUS

Je croisais les bras, le regard noir, ayant envie de balancer cet appareil.
Puis Aaron reprit et je secouais la tête, malgré sa petite tape sur la tête qui me donnait envie de sourire, mais malgré tout, je restais énervé.

-Okay mais ça reste un problème quand même  … Et surtout ne va pas dire que tu es désolé, sinon tu va rencontrer mon poing et tu verras lequel des deux et le plus désolé

Finis-je en sourire en coin.
Lorsqu’Aaron me lança l’un de ses gilets, je l’enfilais, avant de hausser les épaules à sa ses signes.

-Si mais si je dors je fais des cauchemars … Et toi ?
crackle bones

_________________
WISHMASTER
©️ okinnel


Dernière édition par Seth I. Grewal le Mer 13 Mai - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/03/2015
✤ post-envoyés : 50
✤ pseudo/prénom : LoulaLou
✤ célébrité : Tom Hiddleston
✤ crédits : TAG / Silver lungs / LoulaLou

✤ âge : 28 ans


MessageSujet: Re: Sorry brother [PV Aaron]   Mar 12 Mai - 1:21

Sorry Brother

Seth & Aaron


« You will never have to be sorry for who you are. »
Nous avons beau  être des jumeaux j’ai tendance à vouloir surprotéger Seth. Pour la bonne et simple raison qu’il en a suffisamment bavé comme ça. Voilà tout. Son ouïe n’est plus la même. La perte de ce sens l’a beaucoup changé. Et j’ai toujours été dégoûté de ne pas avoir pris pour lui. Ça aurait été complètement différent si les rôles avaient été inversés. A mes yeux, ça aurait été largement mieux. Mais à défaut de cela, je me contentais de protéger Seth, d’être là H24 pour lui. C’est tout ce qui m’importe à ce jour. Rien de plus.
Mais on n’est pas jumeau pour rien… Seth n’apprécie pas forcément que je prenne pour lui, pour le protéger, au cas où. Ça a l’art de l’insupporter et plusieurs fois il me l’a reproché. Mais ce n’est pas pour autant que j’écoute, loin de là. Il serait pareil à ma place et il lui arrive de faire de même. On est comme ça, le lien qui nous lie est si fort, a été si torturé par nos années de vie que voilà où on en est. Mais au moins on est tous les deux. C’est le principal.

On a beau avoir grandis, les années se sont écoulées, on a changé, on a gagné en maturité. Et pourtant, la nuit nous renvoie toujours des années en arrière, nous remettant à notre place, nous ramenant violemment à nos souvenirs passés. Et ce n’était jamais agréable. Nous détestons autant l’un que l’autre ces cauchemars et encore ceux de Seth doivent être d’autant plus intense, vu son traumatisme à son réveil…
Je n’ai jamais été très affectif, ne démontrant jamais ce que je ressens, car après tout je ne ressens rien pour personne. A l’exception de Seth, bien sûr. De suite, je m’apaise avec lui, c’est l’effet qu’à mon jumeau sur moi, il parvient à me calmer et je sais lui rendre la pareille. Ce n’est qu’ensemble qu’on parvient à retrouver nos esprits et notre calme avec ces cauchemars.

Le silence était là et pourtant la conversation était animée ! Les signes et les expressions montraient tout le sérieux qui nous animait. Après tout, le sujet n’était pas une partie de plaisir… L’appareil auditif de Seth était en train de flancher. Je ne pouvais pas l’accepter, il ne m’avait pas prévenu, je n’étais pas tranquille de le savoir sans la totalité de son ouïe dans un monde si complexe…
Je me frottais le front machinalement alors qu’il faisait le têtu, signant qu’il ne voulait plus de son appareil. Je marmonnais sans signer, préoccupé : « Putain Seth t’en as besoin… » Je n’étais pas tranquille, ça me stressait l’idée qu’il puisse lui arriver quelque chose seulement parce qu’on n’avait pas trouvé de quoi relancer son appareil. Je ne supportais pas cette possibilité.
Je relevais la tête pour le voir camper sur ses positions. Ouais, têtu, carrément… Mais j’eus un léger sourire à le voir ainsi. Au moins, il est déterminé et a suffisamment de force pour cela. C’est toujours rassurant de voir qu’il parvient toujours autant à s’énerver et s’emporter. Je levais les yeux au ciel, on pouvait y passer des heures à ce jeu de ping-pong verbal, chacun voulant toujours avoir le dernier mot.

Je m’étais installé à ses côtés et lui donnais mon gilet. Retenant un bâillement, je lui demandais comment s’était passée sa nuit, s’il était fatigué. Question bête. Nous le sommes tous. Mais le voir me signer qu’il était en effet fatigué me brisa encore plus le cœur. J’opinais avant de signer à mon tour : *Pareil, toujours des cauchemars de l’accident et surtout du réveil.* Car ce qui m’avait le plus brisé avait été de me réveiller sans le savoir en vie, sans le voir à mes côtés. Ça, c’était la seule chose qui m’avait réellement effrayé dans ma vie. *Je me réveille à l’hôpital et tu n’es pas là, je te cherche et tu n’es pas là.* Résumais-je simplement, en inspirant pour me redonner contenance. *Ils ont été bien cons de nous séparer à cette époque tout de même.* Je me souviens du doc à cette époque et combien je l’avais haït pour m’avoir séparé de Seth…

code by ORICYA.


_________________
Aaron Marth Grewal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/03/2015
✤ post-envoyés : 28
✤ pseudo/prénom : MissChainsaw
✤ célébrité : Tom Hiddleston
✤ objets : -Un appareil auditif
-Un poignard
-Deux berettas
-Un fusil à pompe
-Un sabre
-Des grenades
✤ crédits : Eowin

✤ âge : 28 ans
✤ statut : Célibataire
✤ humeur : Lunatique


don't look back
✤ nombre de personnes tuées:
✤ nombre de rôdeurs tués:
✤ relations:

MessageSujet: Re: Sorry brother [PV Aaron]   Mer 13 Mai - 22:22

Sorry brother
Comparé à mon frère, j’étais une boule nerveuse qui agissait souvent par impulsivité.
J’ai toujours été colérique et râleur, d’ailleurs à l’école, au collège, lycée, si une brute venait m’emmerder mon frère ou moi, bien comparé à Aaron je ne cherchais pas à résonner avec des mots calmes mais qui font mal, disons que moi, je puisais directement dans la colère.
Avec ce que nous subissions chez nous, ce n’était pas une bande de brutes qui me faisait peur, alors ce n’était pas rare de me voir sauter sur plus fort que moi, je m’en moquais pas mal, j’étais ainsi, nerveux, colérique, toujours envahi par la rage.

Pour Aaron ce ne devait pas être facile, il n’avait pas le côté bagarreur, impulsif, il réfléchissait davantage c’est vrai, je l’admettais.
Seulement nous nous sommes toujours protégé l’un et l’autre, alors dès que je m’attirais des problèmes, il venait me défendre et vice-versa.
À la maison, j’avais aussi le don d’attirer les foudres de notre père, c’était Aaron qui voulait calmer les choses et lui qui en subissait les conséquences, mais moi, voulant protéger mon frère, je me mettais entre lui et notre paternel et nous finissions tous deux à panser nos plaies ensemble.
Il arrivait que notre mère intervienne, parfois non …

Je me rendais compte à présent, que j’étais toujours envahie par la rage et la colère, et que cela ne devait vraiment pas être drôle pour mon jumeau de subir mes sauts d’humeurs.
Il voulait prendre soin de son frère, tout comme moi je voulais prendre soin de lui, pourquoi lui en vouloir ?
Il était inquiet, je me sentais faible à cause de mon ouïe défaillante, il voulait m’apaiser et je répondais encore avec colère.

Finalement il me demanda comment j’avais dormi, bien c’était toujours la même chose.
Lorsque celui-ci me signa que c’était pareil pour lui, je le comprenais, mais lorsque mon frère me raconta son cauchemar, celui qu’il faisait le plus souvent, cela me fendit le cœur.
Je remis mon appareil auditif en route, avant de venir me caler contre lui, serrant l’une de ses mains.
Pour moi aussi ça avait été très dur, j’avais cru mon frère mort, j’étais seul et je n’entendais rien, j’avais mal, tout n’était que brouillard … Les phares du camion puis plus rien, la dernière chose que j’ai entendue avant d’avoir besoin d’un appareil auditif, fut l’immense bruit des grincements de pneu sur la route, le klaxon grave d’un camion et les hurlements de ma mère, mon frère et moi.
Ce cauchemar me hantait énormément, alors reprenant mon calme, je pus parler à nouveau cette fois-ci.

-Excuse moi, je ne sais pas pourquoi … Mais je suis toujours en colère, tu es le meilleur frère du monde, je dois vraiment pas être facile à supporter

Je fis une pause et repris.

-Je serais toujours la Aaron, toujours, c’est un cauchemar, je suis la … Je fais pratiquement le même, seulement on me dit que tu n’a pas survécu

Cette fois-ci une larme roula le long de ma joue

-Je veux plus dormir, je veux plus entendre sa, même si je sais que c’est faux … Enfin tu es la, je suis la

Je retirais à nouveau l’appareil, l'éteignant à nouveau pour économiser les piles. Puis profitant de sa présence, retrouver mon calme, me caler contre mon frère, oui parfois j'étais câlin, puis après une dizaine de minute de calme, je me releva

-Bon ce truc n’aura bientôt plus de pile et la, j’ai la dalle,et je suis sur que c'est pareil pour toi

Signais-je avec un léger sourire.
crackle bones

_________________
WISHMASTER
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/03/2015
✤ post-envoyés : 50
✤ pseudo/prénom : LoulaLou
✤ célébrité : Tom Hiddleston
✤ crédits : TAG / Silver lungs / LoulaLou

✤ âge : 28 ans


MessageSujet: Re: Sorry brother [PV Aaron]   Ven 19 Juin - 1:28

Sorry Brother

Seth & Aaron


« You will never have to be sorry for who you are. »
Nous avons beau être tous deux des jumeaux, nous avons chacun notre particularité. Ce petit quelque chose qui nous différencie. Niveau physique, si Seth se laissait couper ses cheveux, alors on se ressemblerait à la perfection. Deux copies conformes. C’est au niveau du caractère, de la manière d’être que tout se joue… Lui cède plus facilement à ses impulsions, à sa colère et fonce tête baisser. J’agis avec plus de réflexion, de sournoiserie, de ruse et ça ne m’a jamais empêché de frapper dur. Bien au contraire…

Là encore, Seth cédait à sa colère, au fait qu’il dépende désormais de cet appareil, qu’il nous faille nous occuper de ce détail et trouver de quoi alimenter la chose. Sinon ce serait le mettre en danger. Et ça je ne peux l’accepter. Alors je le regardais s’emporter sans ciller, habitué à le voir partir de la sorte. Je ne m’en choquais pas. Je ne m’en outrais pas non plus. Je me contentais de l’écouter, en silence.
Je n’y étais pour lui, lui non plus. Ni l’un ni l’autre n’étions responsable de ce qu’il lui arrivait. C’était notre imbécile de mère qui nous avait fait prendre la route à cette heure impossible. Qui s’était laissée envahir par la colère, la peur et l’adrénaline. Qui avait causé l’accident. C’était de sa faute si Seth était dans tel état. Voilà tout. Et elle avait payé le prix fort pour ça. La mort.

Nous échangeâmes en silence nos cauchemars. Bien que nous ayons grandi, le traumatisme enfantin est terrible. Nos conditions de vies n’ont en rien aidé à nous améliorer. Seth s’apaisa à l’écoute de mon cauchemar. J’eus un léger sourire en le voyant se décider à rallumer son appareil pour enfin venir se caler contre moi. Je suis bien le seul à connaître cette facette câline et douce qu’il lui arrive d’adopter. Le seul à connaître le Seth sensible qu’il est au fond de lui.
J’haussais les épaules à ce qu’il dit, décidé à le taquiner pour que la tension s’apaise quelque peu : « Tu sais, j’ai l’habitude à force avec toi ! » Puis je lui souris avant de reprendre mon sérieux pour répondre cette fois sincèrement : « Tu n’as pas à t’excuser, je te l’ai déjà dit, je n’aime pas t’entendre t’excuser alors arrête Seth. Et ne dit pas que tu n’es pas facile à supporter. Je ne ressens pas ça du tout et tu le sais. D’accord ? » Repris-je en le regardant de nouveau pour qu’il comprenne que j’avais vraiment pas envie de l’entendre dire ça de nouveau.

J’essuyais sa larme, son traumatisme semblait d’autant plus le dévorer que moi. C’est pour ça qu’il avait adopté ce comportement violent, pour se protéger à sa manière, se renfermer des autres. Excepté moi. Je n’avais pas gérer ce trauma de la même manière. Je ne m’étais pas accordé, depuis ce jour fatal, un seul instant de plainte, de tristesse ou autre. Je m’étais simplement promis de toujours défendre Seth. Envers et contre tous. Rien de plus et jusque-là, je m’y tenais à merveille.

On restait un instant sans dire un mot, puis il reprit après une dizaine de minutes et je me redressais : « On a plus qu’à sortir trouver ces fichus piles. » Ajoutais-je avec un sourire en coin avant de reprendre : « Et on se prendra de quoi grailler en route. »

code by ORICYA.


_________________
Aaron Marth Grewal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sorry brother [PV Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sorry brother [PV Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the survival :: the forest-