AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ULTRAVIOLENCE (kit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mer 6 Aoû - 20:19


kit griffin
you've got a big mouth girl, and too many teeth
CREDITS @ ADELAIDEKANE/TUMBLR

NOM(S) › Griffin. Comme dans "GRIFFIN! TU VEUX QUAND MÊME PAS FAIRE 50 POMPES AVEC MOI SUR LE DOS SI?! .... GRIFFIN !", oui. PRÉNOM(S) › Kit – 'Kit-tout-court', comme elle le dit si bien pour éviter tout sobriquet du genre de 'Kid' (merci les copains militaires) ou encore 'Kit-Kat' (merci les... ah non. Elle n'a pas d'amis en fait ) DATE ET LIEU DE NAISSANCE › le 28 décembre 1993 à Kenaï (rpz) AGE › par conséquent 21 piges tout juste. SITUATION › célibataire, dans l'idéal jusqu'à la fin des temps mais si t'es mignon (ou un gros con) on peut en discuter. ORIENTATION SEXUELLE › hétéro résolue, elle n'aime pas les filles ! ANCIEN MÉTIER › militaire sur la base d'Anchorage, en pleine reconversion visant à devenir mécanicienne dans l'Armée de l'Air au moment où le virus est arrivé. CAPACITÉS › maîtrise d'armes à feu (enfin) - très bonne condition physique/endurance - connaissances plus ou moins vérifiées en matière de survie (ancien métier) - sait jouer de ses poings - a le sens de la débrouillardise - petit génie de la mécanique. CARACTÈRE › susceptible – handicapée des sentiments – égoïste faute d’avoir quelqu’un qui compte vraiment à ses yeux – se braque très vite – impulsive – masculine – parfois vulgaire – arrogante – sarcastique – rancunière – aimant à ennuisdirecte – provocatrice – fouine – gamine parfois (souvent) – pince-sans-rire – très exigeante vis-à-vis d’elle-même – éternelle sceptique – bornée - flemmarde ou carrément hyperactive selon les moments – doute d’elle-même – piètre menteuse – pessimiste dans ses paroles, battante dans ses actes – louve solitaire – ouverte d’esprit – indépendante – franche – (trop) authentiquetrès très très (…) sensible – sourit peu mais sourit toujours vraiment - a soif d'apprendre - vive d'esprit - geek - a un grand sens de l'humour bien qu'il soit souvent incompris - bombe à retardements. GROUPE › les solitaires. AVATAR › Adelaide Kane I love you
QUESTIONS

(Kit a été rapatriée de toute urgence au cours de sa dernière - et au passage première - mission militaire. Suite à cela elle a dû consulter un psy qu'il lui arrive parfois encore de voir dans son sommeil. J'ai donc tourné les questions en ce sens, mais dites moi si c'est un problème )
Comment était votre vie avant ? (Elle soupire). On en a déjà parlé ou c’est juste moi ? Je vous l’ai déjà dit ! Elle était… Futile. Dérisoire… Pour parler avec de beaux mots. Parce que sinon, plus trivialement on va dire… Nulle à chier... Pourrie… Complètement foirée… Vous êtes content maintenant ? Oui, je menais une petite existence sans but et finalement, celle que je mène maintenant est presque plus motivante… (Petit rire amer) J’étais dans l’armée, vous le savez déjà ça… Mais vous savez pourquoi ? C’était pas par patriotisme ou quelque chose de beau, de grand comme ça hein, non, non… C’est parce que j’ai toujours été éduquée en milieu militaire et que c’est plus facile comme ça si vous voulez éviter de fréquenter votre famille… Enfin, je dis ‘famille’ mais… (Sourire ironique) Vous savez, ce groupe de gens avec lequel j’étais censée vivre quoi… Vous les connaissez plus ou moins, maintenant… Et puis je ne sais même plus  si je peux encore les appeler comme ça, du coup... Ça fait… trois ans que je ne les aie plus vus, oui c’est ça, merci. (Silence) Enfin bref. Non j’ai pas besoin d’en parler, merci bien. Je disais donc… Oui, voilà, que j’avais pas grand-chose dans ma vie en fait, si on enlève l’armée... et puis les gars, bien sûr. Ça a pas toujours été facile d’être une nana dans l’armée mais si j’avais un problème avec quelqu’un je lui marchais dessus avec mes Rangers et je l’emmerdais avec mon mètre soixante-trois, voilà. Ça m’a valu quelques soucis quand j’y repense, je suis une experte en pompes maintenant, mais ça en valait la peine, les gars ont fini par m’accepter et se contenter de m’appeler ‘La Gosse’ de temps en temps, histoire de me faire grincer des dents. … Hein ? Non, je ne pense pas pouvoir les appeler des amis non plus, j’suis pas une personne à avoir des amis je crois. Ça m’arrivait d’aller boire un verre avec eux, voire d’avoir des relations un peu plus poussées avec l’un ou l’autre – quoi, ça ne vous arrive jamais à vous ?! … Bon en tous cas, ça n’allait jamais plus loin que ça. Par contre, maintenant que vous le dites… Peut-être que je pouvais considérer Ilyes comme un ami, parce que je sais que si je m’ennuyais la nuit (j’suis un peu insomniaque vous savez) je pouvais aller sonner chez lui et on allait regarder des talk-shows stupides en mangeant des popcorns tout le week-end. Ah, j’vous avais jamais parlé de lui ? … Hm. Il était gentil avec moi, un peu trop d’ailleurs, des fois j’avais juste envie de le secouer et de lui vomir dessus pour le faire réagir, mais c’était vraiment un gars bien. Trop sans doute pour moi et c’est pour ça qu’on aurait jamais pu aller plus loin – de toute façon j’veux pas de ça, l’amour c’est commercial, ça m’fait vomir tiens, va t’faire Katherine Heigl et tes comédies romantiques à deux balles ! Je marche pas comme ça moi... … Pardon ? Ah oui, je m’éloigne. Qu’est-ce que je disais déjà ? Ah oui, mon ancienne vie. Bah, à part ça… Je faisais un peu la fête, parfois. Je m’envoyais en l’air avec quelques beaux parleurs quand j’étais un peu trop seule - oh ça va faites pas cette tête-là hein, j’vous avais prévenu Michel, c’est vous qui m’avez dit de ne rien laisser de côté d’abord ! … Hein ? Vous vous appelez Walter ? Ah oui c’est vrai. Bon, sinon… J’suis partie en mission quelques… temps, l’année dernière. Vous le savez ça bien sûr, c’est pour ça qu’on s’est connus. Mais j’suis pas folle vous savez, c’est juste le temps de… A quoi je passais mon temps en dehors de ça ? En dehors de l’armée, vous voulez dire ? Eh bien, je… je jouais à des jeux vidéo, oui. Ou je regardais la télé, c’est bien la télé ! C’est p’têtre même ce qui me manque le plus, aujourd’hui. Avec Ilyes. … Ah, vous avez encore des questions ?

Quel est votre état d'esprit aujourd'hui ? Hm. Bah… J’vis au jour le jour, un peu comme avant finalement, en moins routinier. Je marche beaucoup parce que je traîne la poisse avec moi et que toutes les voitures que je trouve finissent par tomber en panne au bout de deux mètres. J’suis toute seule. J’ai toujours été plus ou moins toute seule, je sais que vous allez me le dire, j’ai appris à me débrouiller en solitaire très jeune et j’me suis jamais vraiment attachée à quelqu’un – ou alors ça a mal fini, aha. (Sourire ironique un peu tordu). J’peux pas dire que j’ai un état d’esprit précis, j’évite de réfléchir en fait, je continue à faire mon bon petit soldat quand on y pense, ce qui est assez paradoxal finalement puisque j’ai jamais été très bonne là-dedans... Je dézingue du zombie quand il le faut. J’évite de réfléchir. Je fais des allers retours un peu désespérés – j’crois que dans le fond, je cherche des gens. Je me bats pour sauver ma peau sans trop savoir pourquoi, d’ailleurs j’ai tenté de rejoindre ma… ‘famille’… sans trop savoir pourquoi non plus. Je me comprends pas toujours il faut croire. Je sais même pas vraiment si je trouve que la situation craint vraiment… Ou si au contraire, j’trouve ça plutôt marrant parce que ça ressemble sérieusement à un jeu vidéo - j’suis une gameuse, vous vous souvenez ? Et les jeux de zombies, c’est la baseeeeeee ! … Enfin bref. J’sais pas trop. J’suis perdue je crois. C’est un bon état d’esprit ça non ? Perdue. Ça doit vous convenir non ? ça veut dire une consultation de plus, même virtuelle. Est-ce que je suis en train de devenir folle ?

Combien de proches avez-vous perdu ? Comment le vivez-vous ? (Elle rit). Pardon. C’est juste que… vous avez vu ma tête, sérieusement ? Regardez-moi bien dans l’œil Michel – Walter, c’est pareil, ça va oh, vous allez pas m’emmerder pour une histoire de prénom, j’vous rappelle qu’on est dans ma tête d’abord ! … Oui donc, j’peux savoir de quels proches vous parlez ? J’vous ais déjà dit que je côtoyais plus mon… géniteur et sa grognasse de copine et ses sales mioches, pourtant ! Je les ai cherchés, c’est vrai… Mais je les ai pas trouvés ! On passe à autre chose maintenant du coup, okay ? ça sert à rien de rester planté là à se lamenter – sauf si vous voulez vous faire bouffer par Roger hein, vous faites ce que vous voulez Michel… … Quoi ? Du courrier ? Des cadeaux ? Ouais, de temps en temps ils m’en envoyaient. C’est cool hein ? Belle présence paternelle, ça paraît bien pour faire oublier comme on a effacé Maman, t’as raison Michel ! … Pardon, vous. Bref, on passe outre j’disais. … Les gars ? Ilyes ? Eh bah, euh… Euh… (Silence. Elle se mordille la lèvre.) Non, j’ai pas de nouvelles d’eux non plus. J’étais en permission quand tout le bordel a commencé – je traînais en ville avec Ilyes, du coup. Y a un rôdeur qui a surgi de l’angle de la rue, alors moi j’ai pas hésité, j’ai foncé vers la base pour aller chercher des armes… Mais Ilyes il est resté planté là comme un con. Bon il a fini par courir hein, et moi je me suis retrouvée devant la porte fermée de la base. J’ai dû décamper rapidos en plus, parce qu’il y avait du zombie qui sortait de partout… J’voulais rester parce qu’on devait se retrouver là-bas au cas où on se perde comme ça a été le cas, mais au bout d’un moment j’ai plus pu. J’suis passée à l’appart en toute urgence, j’ai jeté quatre affaires dans mon gros sac, j’ai trouvé une bagnole, j’ai fait le tour de la ville… Mais rien à faire, pas d’Ilyes et toujours plus de rôdeurs. Du coup j’ai foutu l’camp. … Non… Non j’ai pas les boules, n’importe quoi ! Ilyes est un bon gars et un bon soldat, en plus - tout mon contraire, hein ? (Sourire amer) Si moi je m’en sors, lui aussi le fera. Mais non que j’m’inquiète pas pour lui ! La ferme, passez donc à la question suivante ! Mais non que je ne m’emporte pas ! … … … Pardon. Vous disiez ?      

Étiez-vous à Kenaï avant d'arriver à Girdwood ? Oui.

Comment avez-vous vécu votre départ précipité de Kenaï ? Oh c’était la merde Michel vous savez.... Ça faisait quelques semaines que j’avais fini par rallier Kenaï et que j’errais dans les rues à la recherche de… n’importe quoi, en fait. Je pillais et je cherchais des armes dans les maisons désertées – parce qu’une hache c’est bien, mais aux dernières nouvelles j’suis toujours bidasse moi, pas bûcheron… Bref je menais ma petite vie quoi, et puis la tempête est arrivée. Je marchais depuis un moment en direction de la base militaire où j’espérais pouvoir récupérer un vrai flingue… mais c’est devenu la mouise, et hors de question de se cacher dans une maison en pleine tempête. Pourquoi ? J’sais pas, ça m’inspirait pas des masses en fait. Du coup je me suis abritée dans le bâtiment le plus proche – le centre commercial. Dans un premier temps j’ai trouvé cet endroit plutôt cool, pas le cul d’un rôdeur à l’horizon et même quelques ultimes paires d’Adidas dans les vitrines ! J’avais jamais été jusque-là donc je me suis servie hein, et puis comme le temps se dégradait de plus en plus je suis allée me terrer dans un coin bien peinard en attendant la fin du déluge. Sauf que… Je vous ai déjà expliqué que je suis une grosse poisseuse… Alors bien sûr, alors que je me détendais en mangeant une pauvre barre de céréales d’il y a quelques semaines, pelotonnée dans mon gros sweatshirt, bah y a eu une fusillade. Sérieusement, vous y croyez vous ? UNE FUSILLADE ! D’humains ! J’veux dire, c’est complètement fou… J’en avais plus vu depuis des… des années ! Oui bon depuis un moment quoi… Et là ils s’entretuaient ? Wuuuut ? Bon bref, j’me suis barricadée dans les toilettes et je me suis fait toute petite, pour le coup. Et même quand les coups de feu ont cessé, j’suis restée… pétrifiée… J’étais pire qu’une gamine, ça me rappelait un peu ma dernière – et unique – mission et… vous voyez quoi… Mais bon, j’suis pas restée plantée là dix ans non plus, parce que figurez-vous qu’on est venus faire coucou à ma porte, et que c’était pas un enfant effrayé ou un psychopathe à la gâchette fumante, non non ! C’était un rôdeur, venu avec ses copains en plus ! Moi j’ai pas hésité, j’ai joué de la hache et j’ai tout fait pour quitter cette ville de folie et rentrer à Anchorage vite fait – c’est grand Anchorage quand même, doit bien y avoir un coin tranquille que je me suis dit… J’ai donné quelques coups de pied dans une espèce d’épave et j’ai donc repris la route. Ça m’a pas fait grand-chose à vrai dire, mes émotions sont un peu en mode ‘off’ depuis le début de ce bordel, j’fais le soldat comme j’vous ais déjà dit, du coup bof, j’m’en fous un peu à vrai dire.  J’ai plus ou moins grandi là-bas c’est vrai mais j’y avais plus vraiment remis les pieds depuis mes dix-huit ans, alors on va dire que j’étais passée outre. Anchorage m’inspirait plus, peut-être qu’il y avait Ilyes et tout, à la base moi j’étais seulement venue faire un tour à Kenaï hein… Du coup j’ai fait demi-tour sans tarder, j’avais plus rien à attendre de cette ville de mort, et j’suis repartie de là où je venais – enfin j’ai essayé quoi…

Pourquoi n'êtes vous pas dans un camp ? Et pourquoi pas ? A question stupide j’ai envie de vous donner une réponse stupide Mi… Walter ! Même avec mon tempérament de louve solitaire comme vous dites, ça pèse toute cette solitude… Si je pouvais, je serai dans un camp. Je ne comprends pas d’ailleurs, dans les jeux de zombie ils poussent comme des pâquerettes ! Et là, rien. Des kilomètres à errer et les seules personnes que j’ai croisées se résument à un camé et des morts-vivants… Ambiance, j’vous jure. Mais pour le coup je désespère pas, j’vais en trouver un de camp ! Vous allez voir Walter, j’vais pas baisser les bras, j’vais me sociabiliser, et vous serez fier de moi ! … Eh mais attendez je me fiche que vous soyez fier de moi en fait ! Et n’allez pas me trouver un complexe d’Œdipe ou que sais-je encore là-dessous hein !

Pensez-vous survivre encore longtemps dans un tel chaos ? Bien sûr, et puis quoi encore ?! J’ai été formée à ce genre de situations extrêmes et le peu de choses que j’ai retenu de toutes ces années dans le monde militaire peut bien me servir à ça, non ?  … Comment ça j’ai l’air de ne pas en croire en ce que je dis, Michel ? Mais non que je ne serre pas les dents de rage, je sais parfaitement me maîtriser, cessez donc ! Je… (Elle grince des dents, serre les poings, respire profondément et détourne le regard). Vous avez raison. Je n’en sais fichtrement rien. Je me bats tous les jours pour sauver ma peau mais à quoi bon ? J’manquerai à personne de toute façon. Peut-être que je serai plus utile en tant que rôdeur et que je pourrai enfin éliminer définitivement quelques ordures de la Terre, et ceci sans sourciller pour une fois… Vous avez raison, Michel. Walter.

Combien de marcheurs avez-vous tué ? J’ai un peu perdu le fil avec la pagaille de ses derniers jours mais… Si mes comptes sont exacts, alors j’en suis à sept. Ah, ça vous surprend ?

Combien de personnes avez-vous tué ? On a vraiment besoin d’en reparler ? J’avais l’impression qu’on était passé à autre chose avec tout ce bordel…

Pourquoi ? Pourquoi quoi ? Pourquoi je l’ai tué ? C’est ce qu’on appelle la guerre Walter, la putain de guerre, et ça craint d’accord, et puis d’abord SORTEZ DE MA TETEEEEEE ! (Elle s’agite violemment dans son sommeil et se réveille d’un coup, la respiration haletante, la tête entre les deux mains).

POINT SUR SON CARACTERE

Kit est atteinte d’un Trouble Explosif Intermittent (soit d’un trouble comportemental lié à l’impulsivité) bien que cela n’ait jamais été établi de manière officielle. C’est toutefois une véritable bombe à retardements. Elle accumule de la colère depuis des années et parfois, bah… ça explose, avec perte et fracas. Elle a connu des périodes « d’accalmie » où ses excès de colère étaient très rares et/ou rapidement maîtrisés, mais ça n’a plus vraiment été le cas après son unique relation (carrément désastreuse) et ça l’est encore moins aujourd’hui. › C’est une fille assez paradoxale, qui considère que la meilleure défense est l’attaque. Elle se braque vite et la terreur ne la paralyse pas mais la rend violente. › Elle se comporte souvent comme un homme pour barricader la gosse paumée qu’elle est réellement. › Elle rejette également la jeune femme qu’elle est ainsi que toute forme de féminité. Cela la mène à haïr cordialement la gente féminine – ce qui est un nouveau paradoxe puisque c’est toujours le sexe opposé qui l’a faite souffrir. › Elle a plus ou moins perdu le sens de la famille il y a quelques années déjà et ne s’est jamais sentie suffisamment proche de quelqu’un pour le qualifier d’ami – à l’exception peut-être de deux, trois personnes maximum. Et encore. › Elle s’est sentie faible et fragile quand elle a pété les plombs après avoir tué un homme pour la première fois. Elle a détesté cette sensation et fait depuis tout pour s’en débarrasser – et elle considère notamment que tuer les zombies avec violence peut l’y aider.

i write sins not tragedies
PSEUDO › HAPPIE. PRÉNOM › Clémentine (c'un prénom de fruit wesh What a Face) PAYS › la Fraaaance, malgré mes heures de connexion de québecoise AGE › dix-sept ans. OU AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM › Bazzart, la base toi même tu saaaaais Arrow VOTRE AVIS DESSUS › j'crois que je l'ai déjà signifié dans la partie invités - vous roxey du poney VOULEZ-VOUS RÉSERVER VOTRE AVATAR› oui LE MOT DE LA FIN › encore merci à tous ceux qui m'ont aidé à faire mes choix, vous êtes fantastiques (c'mon préféré celui-là) VOTRE PERSONNAGE › Kit est une ancienne militaire pas vraiment faite pour ça caractériellement parlant, elle est un peu trop... authentique. (mais du coup, maintenant, elle bat tout le monde en concours de pompes!) C'est en apparence un vrai petit mec, un bourrin agressif au possible, qui cache en réalité une fillette assez déçue par la vie Elle a un sens des relations humaines plutôt étrange et un don pour tomber sur les mauvaises personnes. Elle peut aussi se comporter comme une vraie gosse et faire de vos jours en enfer mais aimez-la, elle peut toujours servir à... euh bah à... 'fin elle peut être cool quoi, elle connaît pleins de blagues trop nulles et sera idéale pour vous taper dessus quand vous vous étoufferez pendant un barbeuc' !  Arrow

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.


Dernière édition par Kit Griffin le Lun 18 Aoû - 19:40, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mer 6 Aoû - 20:20

show me what i'm looking for


› Kit est née en 1993 à Kenai, d’un père flic qu’elle idolâtrait et d’une maman poule infirmière.
Elle a 6 ans lorsque tout bascule : sa mère, malade depuis des années, finit par perdre sa bataille contre le cancer et décède brutalement. La petite se tourne naturellement vers son père mais se heurte à un mur. Celui-ci se réfugie dans l’alcool pendant quelques temps, mais trouve une nouvelle compagne… cinq semaines seulement après le décès de sa femme. C’est une nouvelle douche froide pour la gamine qu’est Kit. Elle ne saura jamais apprécier cette belle-mère et les mouflons qu’elle traîne.
› Kit gagne alors rapidement en indépendance et se détache du reste de la famille. A l’âge de 12 ans, parce qu’elle a vu un de leurs stands à un forum d’orientation et que cela lui paraît idéal pour se détacher de ceux qu’elle considère comme des étrangers, elle demande à intégrer un collège militaire en internat. Son père accepte sa requête et dès lors, elle ne rentre plus chez elle que les week-ends.
› L’éducation militaire n’est pourtant pas faite pour elle : déjà dotée d’un caractère affirmé et élève plus que moyenne au sein d’une école qui exige l’excellence, elle frise notamment l’expulsion à l’âge de 15 ans après une rixe avec l’un de ses camarades.
› L’année suivante, lassée des menaces perpétuelles que lui valent ses notes trop basses, elle s’engage dans l’armée à proprement parler et rejoint la base militaire d’Anchorage. Elle continue alors à rentrer chez elle tous les week-ends. Elle rencontre également un jeune homme de deux ans de plus qu’elle, Ilyes, qui deviendra son meilleur – et unique - ami.
Elle a à peine 18 ans lorsqu’elle tombe amoureuse pour la première – et dernière – fois. Il est beau, fort, charmant, c’est un caïd mais pas trop (enfin c’est ce qu’elle croit). Les choses vont de plus en plus mal avec sa ‘famille’ et ‘Sparrow’ lui offre un véritable refuge - ainsi, quelques mois seulement après leur rencontre, elle emménage chez lui (à quelques kilomètres d’Anchorage).
› Au début, tout est parfait… Mais Kit monte en grade à l’armée et peine à s’imposer dans ce monde désormais rempli d’hommes. Les pires rumeurs courent sur elle  et se répandent jusqu’aux oreilles de Sparrow, qui devient possessif et paranoïaque. Elle découvre par ailleurs qu’il trempe dans des affaires un peu louches et ne manque pas de le lui faire savoir. Il n’en faut pas plus pour faire exploser la bombe à retardements qu’est Sparrow – un jour, Kit rentre un peu trop tard du boulot à son goût et il choisit ceci comme excuse pour la passer à tabac pour la première fois.
› Pour la première fois de sa vie, Kit ne rend pas les coups. Pensant n’avoir nulle part où aller et se refusant délibérément à rentrer chez elle, elle serre les dents et reste obstinément aux côtés de Sparrow. Elle subit ainsi toutes sortes de violences pendant presque 9 mois.
› C’est Ilyes qui la fait réagir en lui faisant remarquer les traces de coups qu’elle porte et qu’elle ne peut dissimuler à l’armée (bien que Sparrow s’arrange habituellement pour frapper dans des endroits discrets). Il provoque inconsciemment un déclic chez la toute jeune femme qui entreprend de relever la tête. Le soir même, quand un Sparrow maussade daigne lever la main sur elle, elle rend les coups… et envoie celui-ci à l’hôpital. Elle dépose une plainte (à laquelle elle ne donnera finalement pas suite) et part vivre chez Ilyes.
› La vie de Kit prend alors un tournant plus appréciable. Elle gagne enfin sa place auprès des autres soldats (après quelques pétages de nez en règle) et va jusqu’à aller boire un verre avec certains d’entre eux. Elle s’attache à ne plus entretenir de relation émotionnelle poussée mais laisse parfois parler son corps auprès de collèges particulièrement charmants (ce qui a pour effet de provoquer un retour des rumeurs, mais elle fait cette fois-ci fi de celles-ci). Elle finit par acheter son propre appartement (à quelques centaines de mètres seulement de celui d’Ilyes) et en profite pour revenir squatter régulièrement chez celui-ci. Son TEI est en phase d’accalmie. Elle vit ainsi pendant deux ans, seule mais trop, heureuse mais pas trop non plus.
Sa vie bascule à nouveau quelques mois avant le virus, lorsqu’elle est appelée pour sa première mission militaire – elle est alors censée effectuer quelques mois dans un pays ravagé par la guerre civile. Tout ne se passe cependant pas comme prévu – alors que l’unité de Kit est attaquée, celle-ci riposte naturellement, touche un homme et… le tue. En théorie rien de trop anormal pour le métier (malheureusement), mais cela ébranle énormément Kit et lui fait péter les plombs. Son TEI ressurgit subitement, et Kit devient dangereuse autant pour les autres que pour elle-même (elle tente notamment à 3 reprises de s’échapper du camp militaire établi sur place). Elle est alors rapatriée de toute urgence.
› Suite à cela, Kit doit répondre de ses actes. Elle est jugée inapte au combat (sous réserve) et doit suivre des séances régulières avec Walter/Michel-le-super-psychologue-militaire-qui-casse-les-bonbons-à-tout-le-monde comme elle le dit si joliment. (Elle était également, au moment de l’invasion, en pleine reconversion vers un poste de mécanicienne dans l’Armée de l’Air.)

Elle croise son premier rôdeur au sein d’Anchorage même, alors qu’elle est en permission et traîne nonchalamment en ville avec Ilyes. Elle a alors le réflexe immédiat de fuir vers la base militaire afin d’aller y chercher des armes, et intime à Ilyes de faire de même. Seulement ils se perdent dans la panique et, malgré un véritable désir de l’attendre sur place – et devant une porte fermée, qui plus est – elle doit se résoudre à quitter son poste et fuir plus loin encore.
› Totalement désorientée (et ceci dans tous les sens du terme), elle prend sa vieille Jeep et part alors à Kenaï où elle n’a pas mis les pieds depuis des années (dans un sursaut qu’elle ne s’explique toujours pas, elle désirait retrouver sa ‘famille’).
› Après des semaines de galère, elle s’heurte néanmoins à une maison vidée. Elle survit alors comme elle le peut et passe quelques autres semaines à errer dans les rues de Kenaï, à la recherche d’un camp. Elle ne croise pendant tout ce temps que peu de personnes, si ce n’est un camé avec lequel elle fait un bout de route avant qu’il ne se fasse bouffer la cervelle par un zombie (non, elle n’a pas parlé de ça à Walter/Michel-le-super-psychologue-militaire-qui-casse-les-bonbons-à-tout-le-monde – parce que oui, elle le voit dans son sommeil depuis quelques temps).
› Comme elle l’a expliqué à l’ami Walter, elle a ensuite la bonne idée de se réfugier dans le centre commercial au moment de la tempête, et se retrouve donc en pleine fusillade. Elle se cache dans les toilettes, terrifiée, et ne daigne en sortir que quand des copains à Roger viennent lui faire coucou. Elle fuit alors la ville sans plus tarder dans l’espoir de retourner à Anchorage (mais sans caler le message qui indiquait qu’une zone sécurisée avait été installée là-bas – même pas !).
› … Sauf que voilà, comme tout le monde elle a atterri à Girdwood, où elle erre comme à Kenaï précédemment, à la recherche d’une quelconque présence plus ou moins vivante afin de ne pas mourir d’ennui.
Spoiler:
 

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.


Dernière édition par Kit Griffin le Lun 18 Aoû - 23:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
avatar
✤ en ville depuis le : 29/05/2014
✤ post-envoyés : 1642
✤ pseudo/prénom : deardeath
✤ célébrité : dylan rieder
✤ objets :
Spoiler:
 

✤ crédits : glass skin
✤ âge : vingt-cinq ans


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: deux
✤ nombre de rôdeurs tués: pas compté
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mer 6 Aoû - 21:19

Coucou toi t'es belle
Courage pour ta fiche, elle promet   

_________________


don't be afraid of the dark

MY SECRET SIDE I KEEP, HID UNDER LOCK AND KEY. I KEEP IT CAGED BUT I CAN'T CONTROL IT. 'CAUSE IF I LET HIM OUT, HE'LL TEAR ME UP, BREAK ME DOWN. WHY WON'T SOMEBODY COME AND SAVE ME FROM THIS MAKE IT END ? ITS HIDING IN THE DARK, ITS TEETH ARE RAZOR SHARP. THERE'S NO ESCAPE FOR ME, IT WANTS MY SOUL, IT WANTS MY HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t180-foutue-realite-hunter
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mer 6 Aoû - 23:26

Hey !
Rereretrebienvenue parmi-nous ! Cette fois une bonne fois pour toute faut croire 8D

Petite détails juste : Est-ce que tu peux raccourcir ceci " ✤ pseudo/prénom: HAPPIE/clémentine " dans ton profil ? Soit t'en mets qu'un, soit tu mets un espace pour que ton texte fasse un retour à la ligne comme un grand. Ça évitera d'élargir les pages où tu postes comme ça. :3

Bon courage pour ta fiche ! Et n'hésite pas à nous embêter encore si t'as des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 7 Aoû - 6:36

La belle Kit
Bienviendu, et hâte de lire cette fiche!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
it's so hard to leave until you leave. then it's the easiest goddamned thing in the world
✤ en ville depuis le : 10/07/2014
✤ post-envoyés : 808
✤ pseudo/prénom : winged syrius. / Emilie.
✤ célébrité : Sarah Paulson.
✤ objets :
Ce qu'elle a du abandonner à l'entrée du bunker:
sac de sport en bandoulière:
 

+ une hache récupérée dans le hall d'un immeuble après avoir brisé"la glace d'urgence", mais qui risque de ne plus tenir très longtemps.

✤ crédits : Avatar par sugar slaughter & signature de narnienne.

✤ âge : Trente-deux ans.
✤ statut : Amnésique... Elle pourrait être mariée ou veuve, elle ne s'en souviendrait même plus...
✤ humeur : Détruite.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Zéro, enfin, depuis son amnésie. Pour sa vie d'avant, elle n'en a pas la moindre idée.
✤ nombre de rôdeurs tués: Elle ne compte pas, à quoi cela pourrait-il servir?
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 7 Aoû - 10:04

C'est un super choix que tu as fait là, les autres t'ont bien conseillé!
Ton personnage a l'air totalement génial, j'ai vraiment hâte de lire ta fiche au complet
Bref, en tout cas, bienvenue à toi! I love you

_________________

"Trust me, I won't hurt you"


"I'll never leave you"


"I love you"

his sweetest lies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t606-they-begged-for-a-shee
avatar
once upon a dream
✤ en ville depuis le : 29/06/2013
✤ post-envoyés : 1114
✤ pseudo/prénom : Valkyries (Eléonore)
✤ célébrité : Nikolaj Coster-Waldau
✤ objets : Une photo des Seaworth il y a un an, une barre chocolatée, un pied de biche.
✤ crédits : eden memories (avatar) tumblr (signature) sam smith (lyrics)
✤ âge : 39 ans
✤ statut : Veuf
✤ humeur : Détruit


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Aucunes
✤ nombre de rôdeurs tués: Un seul
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 7 Aoû - 12:30

Bienvenue officiellement parmi nous

_________________

stay with me
cause you're all i need ✻  why am i so emotional no it's not a good look, gain some self control and deep down i know this never worksbut you can lay with me so it doesn't hurt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org
avatar
Like a wolf in the sheepfold
✤ en ville depuis le : 21/07/2014
✤ post-envoyés : 631
✤ pseudo/prénom : Hirpini / Bertille
✤ célébrité : Tyler Hoechlin
✤ objets : + L'alliance de ma femme autour du cou et une plaque militaire avec mes initiales
Sac à dos:
 


A la ceinture:
 

✤ crédits : Avatar : didoum / Sign : tumblr

✤ âge : vingt huit ans
✤ statut : veuf
✤ humeur : here I am without you, I feel so lost but what can I do?


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: un paquet, mon ami
✤ nombre de rôdeurs tués: quelle importance ?
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 7 Aoû - 18:32

! Trop hâte de lire ta fiche, ça promet d'envoyer du pâtéééééééééééé.
Bienvenue en tout cas ! Bon courage pour écrire tout ça et vivement que tu puisses RP !

_________________
I'm a freak, I don't trust anyone.

''Hearts can break. Yes, hearts can break.
Sometimes I think it would be better
if we died when they did, but we don't.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 7 Aoû - 19:02

(vous êtes adorables  

Hunter je te retourne le compliment, t'es pas mal non plus dans ton genre  (d'ailleurs j'avais pas vu mais FAUVE dans ta signature, que de bons choix dites donc
 
merci beaucoup Roy , j'ai arrangé ça du coup, ça ne le faisait pas sur mon vieux coucou d'ordinateur, disolée  
 
Tonton Saffron Arrow merci
 
MAIS SERAIT-CE LA BITCH DE 12 YEARS A SLAVE QUE JE VOIS SUR TON AVATAR BOBBY ?!  (non non fuis pas elle est graouh en vrai, en plus t'as une hache je préfère qu'on soit en de bons termes ) (plus sérieusement merci beaucoup, et j'en profite pour te dire que je suis amoureuse de la petite Noa, elle est trop choupinette )
 
danke schön Noe I love you (je regarde pas GOT mais je plussoie totalement le choix d'avatar quand même, c'était pas un mensonge que vous étiez tous gnugnutables ici )
 
et puis Sawyer, entre le choix d'avatar et la citation dans ta signature, tu sais déjà que t'as tout bon encore merci, j'te garde un lien au chaud comme promis uhu 

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 7 Aoû - 20:45

Tonton Saffron lui aussi veut un lien bien au chaud, il commence même déjà à réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Ven 8 Aoû - 12:15

captain obvious va, bien sûr que je te garde un lien    (et si tu y réfléchis déjà c'est encore mieux, je vais faire de même de mon côté

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mar 12 Aoû - 14:24

Coucou Kit !
Ton délai est dépassé à partir de demain et au vu de ta motivation, je me suis dis que tu aimerais peut-être un peu plus de temps pour finir ta fiche ? o/ Que tu n'es fais tout ça pour rien. :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 14 Aoû - 14:53

AAAAAAH (insérer un smiley parce que je n'en ai pas sur mon téléphone)

je suis partie en vacances dans le sud pour une semaine, je n'ai pas prévenu parce que j'étais censée avoir du wifi... Mais en fait non. (là je bouffe la conso internet que je viens d'obtenir en fait aha) du coup je n'ai pas pu avancer de la semaine, et je rentre seulement dans la journée de samedi... Serait-il donc possible de disposer d'un délai s'il vous plaiiiit? *yeux du chat potté*

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Jeu 14 Aoû - 15:04

Il y a pas de souci ! Délai accordé jusqu'au 20.08 ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
memento mori
✤ en ville depuis le : 01/06/2014
✤ post-envoyés : 878
✤ pseudo/prénom : Bismuth
✤ célébrité : Ellen Page
✤ objets :
Spoiler:
 

✤ crédits : (ava) fluttershy (code sign) Alaska (gifs) tumblr

✤ âge : vingt-quatre ans
✤ statut : célibataire
✤ humeur : just keep swimming


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: aucune
✤ nombre de rôdeurs tués: elle ne les compte plus, jetez un oeil dans son carnet pour savoir
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Ven 15 Aoû - 13:18

Bienvenue parmi nouuuus
T'es jolie wesh et j'veux toujours mon lien

_________________

i dare you.
I dare you to lift yourself up off the floor. Maybe redemption has stories to tell, maybe forgiveness is right where you fell, where can you run to escape from yourself ? Where you gonna go ? Salvation is here. I dare you to move. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/05/2014
✤ post-envoyés : 698
✤ pseudo/prénom : westallen.
✤ célébrité : dylan o'brien.
✤ objets : une casquette noire délavée ayant appartenu à son père, une page déchirée du dernier playboy publié, et deux revolvers.
✤ crédits : electric bird.

✤ âge : il a eu vingt-quatre ans en novembre. Il en avait vingt-trois lors de l'invasion.
✤ statut : en couple avec sa main droite, et la belle demoiselle à la poitrine généreuse sur la couverture de son playboy.
✤ humeur : calme, nostalgique, mais déterminée.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Plusieurs, il n'en parle jamais. Il a achevé leur souffrance, ces personnes étant déjà mourantes et souffrant le martyr.
✤ nombre de rôdeurs tués: Un paradoxe, puisqu'il a seulement commencé à achever des rôdeurs quelques mois après l'invasion, lorsque son groupe est devenu nomade (après être resté quelques semaines à l'hôtel de Girdwood). Les premières personnes qu'il a donc tué étaient encore vivantes, et n'étaient pas des zombies.
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Ven 15 Aoû - 20:08

adelaide, trop belle.    bienvenue parmi nous   

_________________

Oh, all the comrades that e'er I've had are sorry for my going away. and all the sweethearts that e'er I've had would wish me one more day to stay. but since it falls unto my lot that I should rise and you should not, I'll gently rise and I'll softly call, goodnight and joy be with you all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mar 19 Aoû - 0:24

Roxy c'est une évidence  (j'en profite pour dire que JGL/Ellen Page je plussoie totalement. J'les shippe GENRE A FOND depuis Inception  )

et Jamie  que dire, Dylan c'est juste l'homme de ma vie kwa  (en plus Jamie a l'air trop adorable alors t'étonnes pas si je viens te quémander un lien à toi aussi ) (et puis TW-family m'enfin!  Arrow)

je vous signale aussi que ma fiche est terminée, ça y est   par contre je la trouve écrite relativement bizarrement, c'est assez long et je crois avoir pas mal maltraité votre formulaire alors... s'il y a un quelconque problème flagellez-moi n'hésitez pas à me le dire hein  (j'précise quand même que j'écrirai à la 3ème personne à l'avenir, j'espère que ça ne dérange pas pour les questions du coup, et que l'histoire vraiment narrative comme ça ne gêne pas non plus, j'ai cru comprendre qu'on pouvait faire ainsi, uuuuh?  )

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
avatar
✤ en ville depuis le : 29/05/2014
✤ post-envoyés : 1642
✤ pseudo/prénom : deardeath
✤ célébrité : dylan rieder
✤ objets :
Spoiler:
 

✤ crédits : glass skin
✤ âge : vingt-cinq ans


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: deux
✤ nombre de rôdeurs tués: pas compté
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mar 19 Aoû - 0:43

OMG IL NOUS FAUDRA UN LIEN DE OUF

_________________


don't be afraid of the dark

MY SECRET SIDE I KEEP, HID UNDER LOCK AND KEY. I KEEP IT CAGED BUT I CAN'T CONTROL IT. 'CAUSE IF I LET HIM OUT, HE'LL TEAR ME UP, BREAK ME DOWN. WHY WON'T SOMEBODY COME AND SAVE ME FROM THIS MAKE IT END ? ITS HIDING IN THE DARK, ITS TEETH ARE RAZOR SHARP. THERE'S NO ESCAPE FOR ME, IT WANTS MY SOUL, IT WANTS MY HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t180-foutue-realite-hunter
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mar 19 Aoû - 11:55

OH VOUIIIIII   (au risque de me répéter - et de passer pour la grosse groupie que je suis - j'aime trop Hunter, autant sa tête que son chien que ses airs de vieux connard )
d'ailleurs j'avais déjà quelques idées pour un potentiel lien, j'attends donc ça    

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mar 19 Aoû - 12:07

Il nous faudra un lien avec Tamsin, ça pourrait faire un truc de malade
Ta fiche est parfaite, ne t'en fais pas, c'était très original de traiter les questions comme ça. J'aime vraiment beaucoup Kit, j'ai hâte de la voir évoluer à Girdwood   Je valide donc, bon jeu parmi nous   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
✤ en ville depuis le : 31/07/2014
✤ post-envoyés : 225
✤ pseudo/prénom : happie et/ou pabopika (clémentine)
✤ célébrité : adélaïde badass kane
✤ objets :

BOOM CLAP

1 sac de l'armée
des baskets, 1 hache
le sourire d'une gosse déçue

emmène à chaque expédition un briquet, un poignard, quelques barres de céréales, des chewing-gums, une gourde remplie, une trousse à pharmacie, une paire de jumelles, une lampe-torche, un tapis de sol, des Tupperware pleins, un ouvre-boîte, quelques conserves, des gâteaux, une bonne bouteille, des sous-vêtements de rechange, un long gilet un peu décousu après une altercation avec des rôdeurs, une paire de sneakers, quelques débardeurs et autres leggings, une couverture, des lunettes de vue rafistolées à la hâte, du scotch, sa vieille Game Boy Color, quelques billets, une peluche Salamèche, quelques vieux livres, une trousse de toilette, un tee-shirt des Beatles, un bonnet, un paquet de cartes, de la corde, un sifflet, des couteaux de cuisine, sa hache.


✤ crédits : endless love pour la signature et vieux frères pour l'avatar (j'sais pas si tu connais, une go plutôt cool)
✤ âge : vingt-deux ans depuis décembre dernier ; elle en avait donc vingt-et-un ans au début de l'invasion
✤ statut : célibastard, pour toujours et dans l'idéal à jamais, les filles c'est bête et les garçons c'est méchant (mais les sexys peuvent toujours tenter leur chance)
✤ humeur : sur le qui-vive, parano, méfiante - soit son humeur perpétuelle depuis le début de tout ce bordel


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: une
✤ nombre de rôdeurs tués: vingt-six
✤ relations:

MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   Mar 19 Aoû - 12:20

ooooh ça me rassure, j'avais peur que ça ne passe pas  merci beaucouuuup du coup  I love you 

(et pour un lien ce sera avec plaisir, en plus j'ai vu que Tamsin était originaire d'Anchorage où Kit a passé quelques années, alors  )

    

_________________

sale bête
j'suis une bouteille de gaz dans une cheminée. hurler ma peur de l'abandon, ma recherche frénétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence comme un chien des caresses ; hurler mon absence de courage, ma cruauté, mon optimisme débile, mon zèle dangereux, mes réflexes à la con, mes accès de colère, ma culpabilité bidon, ma sexualité en vrac et mes fantasmes tordus ; hurler ma peur panique des autres, ma mesquinerie sournoise, mes regrets, mes erreurs, mes névroses, mes obsessions, ma phobie de la douleur, de la perte, de la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t708-ultraviolence-kit
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ULTRAVIOLENCE (kit)   

Revenir en haut Aller en bas
 

ULTRAVIOLENCE (kit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the rise :: to reborn :: safe and sound-