AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) RHYS-MEYERS › the killer inside me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: (M/LIBRE) RHYS-MEYERS › the killer inside me.   Mar 12 Aoû - 18:49



dale, (au choix)
j'irai cracher sur vos tombes.
CREDITS @ TORIRPH / VIAN


NOM › au choix. PRÉNOM(S) › dale (ce sera dur à négocier). DATE ET LIEU DE NAISSANCE › au choix. AGE ›  entre 30/35 ans. SITUATION › veuf.
ORIENTATION SEXUELLE › au choix. ANCIEN MÉTIER › analyste.
CARACTÈRE › pugnace, volontaire, brisé, apathique, sagace, retors, vindicatif. 
GROUPE › les solitaires. AVATAR › jonathan rhys-meyers.
L'histoire vous appartient dans la mesure où Dale et Caleb ne se connaissaient pas avant l'épidémie. Il y a néanmoins quelques points à respecter, compris dans ma fiche : auparavant, il était analyste (dans la finance, la politique ou même les renseignements, c'est à vous de voir), donc il a une excellente perception des choses, de l'observation et un esprit de synthèse - à transposer en capacités pour la survie, par exemple ; de fait, un métier dans les chiffres et les documents ne lui a pas conféré un grand sens de la réalité, ce qui a freiné sa capacité à endurer l'épidémie ; Dale était marié à Abigail, avec laquelle il a fui vers l'Alaska (ils ne sont pas passés par Kenaï) alors qu'elle était enceinte (assez pour qu'ils sachent que ce serait un garçon) ; ils ont rencontré Caleb à la frontière canadienne - c'était pratiquement au début de l'épidémie - et l'ont suivi pour Girdwood à défaut d'une meilleure destination ; ils ont fini par subir une attaque de zombies, qui a coûté la vie à Abi et Dale, incapable de lui fracasser le crâne pour éviter qu'elle se transforme, a laissé Caleb s'en charger pour lui (le reste sera dans le lien).


we are the leftovers


caleb hogan / sombre héros de l'amer › Lorsque les hommes se mirent à se méfier des hommes, plus encore que des bêtes, Dale et Caleb se trouvèrent de l'amitié. L'analyste bourgeois et l'ouvrier à la rue. L'ancien monde révolu, ils ont arpenté, avec Abigail et sa progéniture à naître, une bonne partie de l'Alaska ensemble. Ils ont pu se faire confiance, ils ont su se faire confiance, et cela malgré l'inexpérience de Dale et la nature laconique de Caleb. Ils ont eu du temps, assez, pour s'apprendre  et savoir que leurs chemins n'avaient pas à se séparer. Ils ne savaient pourtant presque rien, l'un de l'autre, et cet état s'est perpétué sans les soucier. Jusqu'à la mort d'Abigail. Massacrée par une horde de zombies, elle les a laissés au choix de celui qui l'empêcherait de tourner, d'être transformée à son tour. Par compassion, Caleb a exécuté la sentence. Et si, les premiers temps qui ont suivi le drame, les deux hommes ont poursuivi leur route commune, il devint insupportable de demeurer en compagnie du meurtrier d'Abi. Ses sentiments devinrent partagés, confus. Trop pénibles. Aussi se sont-ils quittés, cent kilomètres avant de parvenir à Girdwood. Caleb a compris, n'a rien dit. C'était fini. Mais, incapable d'enterrer son chagrin, Dale l'a mué en colère. En fureur. Il finit par se convaincre que Caleb les avait tués, et sa femme et son fils à naître. C'était lui, c'était sa faute. Il avait porté le coup. Et il allait falloir payer pour ce crime. C'est donc torturé que Dale a repris la route de Girdwood, déterminé à le retrouver, déterminé à le tuer, ou, faute de le pouvoir, de lui rendre cette souffrance qui ne quitte plus son ventre.

bobby elliot / à force d'être victime, on devient bourreau. › Ils ne se connaissent pas, mais Dale sait qui elle est pour Caleb. Il ne connaît rien de l'alcoolisme, de la violence, ni de la fuite de la belle, mais il sait que son ancien ami la cherche et qu'il pense la trouver à Girdwood. Ça ne fait pas vraiment partie du plan, ça n'effleure pas vraiment son esprit ; mais, tout de même, elle lui semble importante. Elle doit l'être. Et s'il ignore et à quoi elle ressemble et comment elle s'appelle, l'idée lui vient que la victime est trop belle. Tuer Caleb ne lui ramènera pas Abi. Tuer Caleb n'effacera rien. Tuer cette fille... oui, la tuer ou pire, ce sera forcer l'autre à endurer son mal. Ce serait juste. Mais, pour accomplir ça, il faut encore que Dale abandonne toute son âme. Ce n'est pas le cas. Ce n'est pas encore le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (M/LIBRE) RHYS-MEYERS › the killer inside me.   Mar 12 Aoû - 19:07

on melancholy hill

 Qui va bien vouloir du grand méchant Dale ? Arrivés là de votre lecture, j'espère, au moins, qu'il vous a plu. Donc, un mot pour dire que l'avatar est totalement négociable, JRM étant une simple proposition. Vous pouvez donc moduler l'âge, même si j'aimerais mieux que Dale soit plus jeune que Caleb (même plus jeune que ce que j'ai mis au-dessus).

En dehors de ça, je demande une activité raisonnable (je suis un foutu impatient mais je travaille sur moi-même) et une bonne orthographe, bref, tout ce qu'on attend normalement. Peut-être, juste, un peu de maturité, pour encaisser le côté très sombre de Dale. Ce n'est pas un meurtrier de sang-froid, mais ses émotions sont particulièrement complexes, en plus de tout ce qu'il faut gérer dans son quotidien... faut pas être trop sensible.  

J'vous attends. Dale >  < Caleb
(avant la mort d'Abi, bien sûr, hm)
(ce cynisme, c'est malsain Arrow)
Revenir en haut Aller en bas
 

(M/LIBRE) RHYS-MEYERS › the killer inside me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) RHYS-MEYERS › the killer inside me.
» (M/LIBRE) JONATHAN RHYS MEYERS
» Boite de Pandore # Liste des avatars
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the oblivion :: scénarios-