AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Daughter-father Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Like a wolf in the sheepfold
✤ en ville depuis le : 05/06/2014
✤ post-envoyés : 837
✤ pseudo/prénom : Cha'
✤ célébrité : Jennifer Morrisson
✤ objets : - Sa lance à double pointe
- sa gourde en métal
- un paquet de chewing gum à la fraise
- sa paire de rollers
✤ crédits : tumblr
They have nails, good thing that I have Claws
✤ âge : 27 ans
✤ statut : célibataire
✤ humeur : déterminé


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: 1 seul, il l'avait mérité.
✤ nombre de rôdeurs tués: beaucoup, elle prend un certain plaisir à ça ...
✤ relations:

MessageSujet: Daughter-father Time   Sam 13 Sep - 16:57

Daughter-Father time.
Kingsley & Noa

Kingsley  releva le menton de Noa pour qu’elle redresse la tête, afin de pouvoir lui enfiler son casque taille enfant et de le resserrer un peu. Il avait eu la chance insolent de trouver un casque de moto à la taille de la jeune fille, qui servait surement aux sorties en motos neige, dans le grand garage de l’hotel. Il l’avait immédiatement récupéré pour le garder dans ses affaires, dans son propre garage, dans l’optique de pouvoir emmener un jour sa « fille » en ballade. Ou pour fuir au plus vite, en cas d’urgence.

Aujourd’hui, l’humeur était à la détente : Ils avaient besoin d’aller chercher un peu d’eau à la source, ils étaient arrivés à la rupture de stock ou presque. Seulement voilà, il était bientôt 18h, et la source était bien trop loin pour aller à pied. Alors il s’était porté volontaire pour faire le trajet en moto. De cette manière, il pouvait faire l’aller retour en 20 minutes grand maximum. Tout le monde avait salué l’idée, et il en avait profité pour proposer à Noa de l’accompagner. La petite n’avait pas trop l’occasion de sortir de l’hotel, à cause de la quantité de rôdeurs dans les parages, et il avait peur qu’elle s’ennuie un peu : il était souvent en mission à droit et à gauche, et il ne voulait pas qu’elle pense qu’il la délaissait, loin de là. La ballade leur permettrait de passer un peu de temps ensemble, et de profiter de la moto. Il ne l’avait encore jamais emmené sur sa bécane, c’était l’occasion de voire si cela lui plairait.
Il resserra les sangles du sac à dos de Noa, un genou à terre devant elle : voilà, en théorie, elle était parée.

- ça va, ça ne te serre pas trop sur la gorge ? Encore une fois, c’est très simple : je vais t’asseoir à l’arrière, tu auras juste à poser tes pieds sur les cales, et t’accrocher à moi avec les mains. J’éviterais de prendre trop de vitesse non plus, on y va tranquille.


Seul, il aurait pu filer comme un bourrin à travers les rues, en profitant pour écraser un ou deux rôdeurs sur la route. Il aurait fait le tour de la ville sur sa machine hurlante, jusqu’au limite de la cité, pour profiter du soleil couchant sur une corniche quelque part. Mais là, il la jouerait plus soft. Peut être que lorsqu’elle serait plus âgée, si il arrivait à conserver sa moto, ils feraient peut être de plus longues virées. Mais pour le moment, l’heure était à la découverte. Il mit son propre casque, vérifia la présence de ses poings américains dans ses poches, et regretta un instant de ne pas savoir se servir d’une arme à feu. Quand il amenait Noa, il se disait que cela aurait été un des moyens de défense les plus efficaces. Ses combats rapprochés avaient toujours leur part de risque, et surtout, il avait du mal à protéger la jeune fille et se battre à la fois. Il vérifia une dernière fois le véhicule, avant de se tourner vers elle avec un petit sourire :

- Ok, je vais te faire grimper. Tend tes bras !

Il souleva Noa sous les aisselles pour la poser sur l’arrière du siège, guidant ensuite ses pieds sur les cales.

- Ça va tu te tiens bien ? J’arrive.

Il enfourcha la moto avec dextérité, glissant la clé dans le démarreur. La moto réagit tout de suite, le moteur crachotant un peu. Tout se mit à vibrer, et King sentit un frisson d’excitation lui parcourir l’échine : enfin il allait pouvoir rouler un peu. Ça lui manquait. Il laissa Noa s’installer confortablement, trouver la meilleure façon de s’agripper à lui, avant d’ôter la béquille. C’était parti : ils filèrent hors du garage, puis hors de l’hotel, passant les grilles sur leur machine ronflante : c’était parti pour 10 minutes de vent, de bruit et de liberté absolue. King rabaissa la visière de son casque, un sourire éclatant barrant son visage. Il espérait sincèrement que Noa apprécie autant que lui, alors qu’il filait tout droit sur la route principale déserte sous les derniers rayons doux et caressant du soleil déclinant …


Code by Silver Lungs

_________________
Stop being sorry about yourself, at least you're not dead yet ! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/05/2014
✤ post-envoyés : 554
✤ pseudo/prénom : winged syrius.
✤ célébrité : candice accola.
✤ objets : son chien ₪ quelques vêtements dans un sac à dos ₪ un couteau de cuisine ₪ elle n'a plus d'arme, sa carabine ayant été volée par ses agresseurs.
✤ crédits : avatar par bombshell / signature par solosand.

✤ âge : 23 ans.
✤ humeur : Froide.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Aucune.
✤ nombre de rôdeurs tués: Une vingtaine, plus ou moins.
✤ relations:

MessageSujet: Re: Daughter-father Time   Mer 17 Sep - 20:08




Une ballade en moto... Noa n'a jamais fait ça. Pourtant, c'est quasiment obligatoire pour elle, étant donné que Kingsley est un grand fan de ce genre d'engin. Le point positif, c'est que la petite n'a pas peur d'essayer de nouvelles choses, bien au contraire. Et tandis que Kingsley lui relève la tête pour lui enfiler un casque qui est étrangement bien à sa taille, Noa ce demande ce que penseraient ses parents de ce qu'elle s'apprête à faire. Ils seraient surement effrayés, et lui interdiraient de faire ça. Mais ils ne sont pas là... D'ailleurs, Noa se demande où ils peuvent bien être. Roscoe ne lui a jamais expliqué clairement ce qui leur était arrivé, lorsque ce dernier l'avait sauvé. Étaient-ils morts? Où s'étaient-ils enfuis? Noa sait qu'elle ne devrait pas se faire de faux espoirs, mais elle ne peut s'empêcher d’espérer qu'ils soient sains et saufs, qu'ils aient échappés à l'attaque de rôdeurs dans leur maison, et aussi à la chute de Kenaï. Peut-être se sont-ils retrouvés à Girdwood, comme tout ceux qui sont parvenus à survivre? Rien n'est moins sur. Mais cette gamine est du genre à persévérer, et elle croit encore, un jour, entendre ces deux voix si familières, et sentir à nouveau l'étreinte de leurs bras. Quoi qu'il en soit, la petite n'est pas mal lotie. Elle a un toit au dessus de sa tête, celui de l’hôtel, et surtout quelqu'un pour la protéger: Kingsley. C'est une relation peu commune qui les unit, celle de deux inconnus qui se sont trouvés au hasard, et qui se sont découvert une affinité hors du commun. Ce n'est pas son vrai père, elle le sait, mais c'est tout comme.

Tout ce qui manque en ce moment à l’hôtel, c'est de l'eau, et c'est d'ailleurs pour cela qu'ils sont de sortie. En tout cas, Noa est très heureuse que Kingsley ait saisi cette opportunité pour lui faire prendre l'air. L'hôtel est un endroit tout ce qu'il y a de plus convenable, mais elle adore aussi sortir en plein air, sentir le vent, la pluie parfois, mais surtout le soleil sur sa peau. Et malheureusement, elle n'a pas eu beaucoup l'occasion de faire ça depuis son arrivée à Girdwood. Kingsley lui réexplique le processus encore une fois, et lui demande si le casque ne la serre pas trop. "Non, c'est parfait." répond t-elle en souriant. Ce qui est bien avec Noa, c'est qu'elle sourit beaucoup. Même dans un monde pareil, et même si elle ne voit pas le sourire des autres, elle se dit que c'est important de le faire.

Kingsley se charge de la faire monter sur la moto, et la petite se sent presque à l'aise, sur cet engin. Il lui demande si elle se tient bien, et elle lui répond d'un hochement de tête positif. Il monte ensuite sur la moto, et Noa enroule ses petits bras autour de sa taille. Ses mains ne parviennent à se joindre, alors elle s'accroche légèrement au blouson de Kingsley. Puis il démarre, et là, Noa se sent prise d'une bouffée incroyable. Elle ne parviendrait pas à décrire ce sentiment, mais c'est assez déstabilisant, et surtout très agréable. Elle a l'impression de voler. Elle se met rire, et son rire fait écho dans son casque, ce qui la fait rire de plus belle. Le trajet dure environ dix minutes, et Noa adore ça. Lorsqu'ils s'arrêtent, elle est presque déçue qu'ils ne puissent pas continuer encore. Kingsley l'aide à descendre, et lorsque ses pieds touchent le sol, elle les sent faiblir, comme sous le coup de l'adrénaline. Elle se charge de retirer son casque, et affiche un grand sourire sur ses lèvres. "C'était géant! " annonce t-elle à Kingsley, avec sa candeur enfantine, et encore toute bouleversée par les émotions que ce voyage en moto lui a procuré. "On pourra recommencer plus souvent, dis?" demande t-elle en joignant ses mains comme une prière. Comment résister à sa petite bouille d'ange? Ça, je vous le demande... Puis elle reprend le sens des réalités: ils ne sont plus dans l' "ancien" monde, il y a des mangeurs de chairs qui rôdent partout, capable de les attaquer à tout moment. Et avec le bruit assez puissant de la moto, ils se sont surement fait repérer.  "Tu vois des rôdeurs dans les parages?" demande t-elle à voix basse. Ils ont une mission à remplir, et il faut absolument qu'elle soit menée à bien.

Code by Silver Lungs

_________________
" You know, crying does not indicate that you are weak.
Since birth, it has always been a sign that you are alive. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Daughter-father Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mom Daughter and Father ... X-Plosion [PV Gus & Nina]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the oblivion :: rps-