AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (flash) gordon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: (flash) gordon   Mer 17 Sep - 17:16



gordon, brooks
On nous dit de nous souvenir de l'idée et non de l'homme.
Je connais d'expérience le pouvoir des idées. J'ai vu
des hommes tuer en leur nom et mourir en les défendant.

V POUR VENDETTA / LUKEGRIMES / TUMBLR


NOM(S) › brooks. PRÉNOM(S) › gordon. DATE ET LIEU DE NAISSANCE › le 5 juin, à sitka (alaska). AGE › 26 ans. SITUATION › célibataire. ORIENTATION SEXUELLE › hétérosexuel. ANCIEN MÉTIER › chargé de mission pour l'Alaskan Independence Party de Sitka et assistant-chercheur au département de sciences politiques de l'université. CAPACITÉS › la diplomatie, surtout de la démagogie, une vision à long terme et un instinct de survie qui tient tout du planqué. CARACTÈRE › perspicace, idéaliste, méfiant, personnel, subtil, précieux, borné, diligent, scolaire, flegmatique, alarmiste, pragmatique. GROUPE › les solitaires. ORIGINAIRE DE › kenaï. AVATAR › luke grimes.

Il n'a plus vu son père depuis des semaines - il ignore s'il est seulement encore en vie. ■ Gordon se dit désintéressé du pouvoir ; ce qui n'est pas encore un mensonge, mais qui le sera bientôt. ■ Il sait des choses aussi utiles que : concevoir un enfant entre les mois de mars et juin double les chances de lui trouver une place en crèche ; Sargon d’Akkad a fondé l'empire d’Agadê en ralliant les principales cités de Mésopotamie au troisième millénaire avant Jésus-Christ ; UNIVAC 1 est le premier ordinateur de l'Histoire américaine ; le True Whig Party, au pouvoir de 1878 à 1980 au Liberia, est considéré comme le premier système politique à parti unique du monde. ■ C'est un admirateur du politologue américain Harold Dwight Lasswell, réputé pour avoir préconisé la gestion gouvernementale des opinions (ce que certains de ses contemporains appelaient aussi propagande). ■ Il appartient à un groupe retranché dans une ancienne fabrique, à la périphérie de Girdwood. Ils se sont auto intitulés Vaishali, du nom de la première république d'Inde, créée au VIe siècle avant Jésus-Christ. Leur credo repose sur une forme de démocratie, où chaque voix est égale à une autre – néanmoins, comme leur nombre a savamment augmenté au fil des kilomètres, il faut reconnaître qu'une minorité décisionnaire s'est dégagée du reste (avec Leeroy à sa tête). ■ En plus de récupérer sa sœur, à Girdwood, Gordon a pour mission de recruter des survivants, en ville, susceptible d'apporter leurs compétences, à la fabrique. ■ Il tient un journal, jour par jour, de sa survie, de celle de son groupe, de même qu'il consigne tous les événements que d'autres ont pu lui rapporter. A terme, ça doit servir à retranscrire l'Histoire ou, faute de le pouvoir, à retranscrire une histoire.


Fin mai 2014. Départ de Sitka pour la forêt nationale de Chugach. Juin-juillet 2014. Etablissement à Valdez, dans la baie du Prince William. Création de Vaishali, démocratie auto-proclamée (et un peu approximative, aussi). Fin juillet 2014. Fuite en direction de Kenaï. Début août 2014. Arrivée à Kenaï, désormais considérée comme une zone trop dangereuse pour y demeurer. D'août 2014 au présent. Voyage jusqu'à Girdwood, établissement dans une fabrique à une trentaine de kilomètres de là.


Dernière édition par Gordon Brooks le Mer 17 Sep - 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: (flash) gordon   Mer 17 Sep - 17:16

Roxy Hamilton / la sœur égarée. L'environnement familial aidant, Gordon et Roxy n'ont jamais été très proches. Déjà tout petits, Gordon ne supportait pas sa cadette, qui en totale admiration devant son aîné, était devenue son parfait petit clone. Avoir une crevette qui vous suit où que vous alliez, qui répète tout ce que vous dites et copie vos moindre faits et gestes n'a jamais été du goût du jeune garçon. Et puis avec le temps, Roxy réalisa à quel point son père préférait son fils à elle, et elle ne put s'empêcher de lui en vouloir, le jalousant au point d'en devenir agressive avec lui. Gordon mit beaucoup de temps avant de réaliser à quel point leur père était injuste envers Roxy, mais il était déjà trop tard, elle était déjà partie vivre avec leur mère à Kenaï. La distance qui les séparait désormais n'a rien arrangé à leur situation. Ils ne se voyaient presque plus, et chacun de leur coté regrettait de ne pas être plus proche l'un de l'autre, mais jamais ils ne se le dirent en face. Mais lorsque les choses dégénérèrent, tous les deux pensèrent à se contacter en premier, et Gordon promit à Roxy de la retrouver. Ils ont beau ne jamais avoir partagé une relation fusionnelle, ils ont compris en quelques minutes au téléphone qu'ils représentent tout l'un pour l'autre même s'ils n'ont jamais su trouver les mots pour se le dire. Mais voilà, une illumination à des kilomètres l'un de l'autre n'a rien à voir avec de véritables retrouvailles. La réalité risque bien de les frapper en pleine face lorsqu'ils se retrouveront, car ils semblent un peu avoir oublié à quel point ils sont différents tous les deux.

Ozzy Mcleod / l'ami oublié. Ils ont pratiquement le même âge, et Roxy étant copine avec la petite sœur d'Ozzy, c'est comme ça que les deux grands frères ont fait connaissance. Très différents l'un de l'autre, ça a pourtant accroché entre eux. Ils sont même devenus rapidement potes et à force de se côtoyer régulièrement Ozzy est devenu ce qui se rapprochait le plus d'un meilleur ami pour Gordon à Kenaï. Ils passaient leurs weekends ensemble, et avec Ozzy au moins Gordon n'avait pas l'impression de devoir être ce type parfait que tout le monde avait l'impression qu'il était. Il faisait confiance à Ozzy au point de lui demander de veiller sur sa petite sœur lorsqu'il n'était pas là pour le faire lui-même. A l'époque il ne se doutait juste pas de ce que ça impliquerait une fois les morts revenus à la vie ! Depuis le début de l'épidémie ils ne se sont pas revus, mais depuis que Gordon a pris le chemin de Kenaï pour retrouver Roxy, il compte bien le retrouver lui aussi.

Leeroy Walden / mentor. Au sortir de Sitka, Gordon n'était qu'un bas-échelon de l'AIP, un garçon, tout au plus. L'épidémie l'a révélé à Leeroy, et ce dernier se félicite chaque jour de l'avoir entraîné dans son sillage et de l'avoir forgé en tant que son bras-droit. Gordon a l'esprit mathématique, observateur et, d'abord, il partage les mêmes thèses que lui : le chaos engendre les sociétés, dès lors qu'un petit groupe se dégage de la masse pour embrasser le pouvoir. Ce sont eux, le pouvoir, eux et quelques autres, recrutés scrupuleusement selon des talents bien définis. Leeroy a une totale confiance en Gordon qui, lui, et en retour, le vénère comme un dieu. Ils ne sont pas seulement loyaux l'un envers l'autre, ils sont encore dévoués. Leeroy a le charisme et la finesse. Gordon, la ruse et la psychologie. Ils étaient faits pour cette époque, pour exhumer le meilleur dans le pire, pour diriger une toute nouvelle génération d'hommes et de femmes, ceux qui devraient survivre à ce cauchemar. Malheureusement, l'épidémie ne choisit pas, elle ne fait pas le tri entre le meilleur et le pire : ce choix-là leur échoue, le choix de savoir qui doit vivre de qui doit mourir.

perséphone lynch / rivale. Gordon lui a ravi sa place auprès de Leeroy ou bien Leeroy lui a-t-il préféré Gordon. Le comment c'est arrivé n'a aucune importance. C'est arrivé, c'est tout, et ça a bien suffi à son mépris pour le jeune homme. Non content d'avoir agi contre elle, il se montre faible, peu apte à la survie. Lynch a tout de suite su qu'un homme comme Gordon n'avait aucune chance de survivre dans ce monde, à moins d'être protégé par des gens de sa trempe à elle. Le groupe s'est donc entaché de leurs tensions, les premiers mois, Lynch prête à les quitter, jusqu'à renier Leeroy. Or, si elle s'est effectivement exilée l'espace de quelques jours, elle ne l'a pas fait sans lui cracher au visage. Pourtant, elle est revenue et, le faisant, s'est accordée un tête-à-tête avec Gordon : s'il en est ressorti avec une côte fêlée et un visage salement tuméfié, leur relation s'en est radicalement transformée. Oui, il a encaissé chacun de ses coups. Oui, il s'est même volontiers prêté au passage à tabac. Il a accepté que ce soit sa punition, l'amère vengeance de Lynch. Depuis, leurs rapports sont plus confiants, plus sereins – elle irait même jusqu'à penser être plus proche de la réserve de Gordon que de l'ambition de Leeroy. Et s'ils s'engueulent encore souvent, elle impulsive, lui réfléchi, c'est parce qu'il le faut bien pour opérer un consensus profitable à tout le groupe.

roxanne reed / je t'ai baisée, il t'a baisée ; on est quitte.
Revenir en haut Aller en bas
 

(flash) gordon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLASH GORDON
» FLASH GORDON (1980)
» FLASH GORDON par ALEX RAYMOND
» (flash) gordon
» PREMIERE HEURE FLASH !UNE INFORMATION VANT KOK !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the oblivion :: fiches de liens-