AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
✤ en ville depuis le : 27/05/2014
✤ post-envoyés : 554
✤ pseudo/prénom : winged syrius.
✤ célébrité : candice accola.
✤ objets : son chien ₪ quelques vêtements dans un sac à dos ₪ un couteau de cuisine ₪ elle n'a plus d'arme, sa carabine ayant été volée par ses agresseurs.
✤ crédits : avatar par bombshell / signature par solosand.

✤ âge : 23 ans.
✤ humeur : Froide.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Aucune.
✤ nombre de rôdeurs tués: Une vingtaine, plus ou moins.
✤ relations:

MessageSujet: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   Sam 20 Déc - 14:27


Charlie Evans


The devil doesn’t come dressed in a red cape and pointy horns. He comes as everything you’ve ever wished for.


NomEvans. Le nom de famille de sa mère, féministe endurcie, qui n'a jamais voulu prendre le nom de son mari. Ce couple fébrile s'est séparé quelques mois avant la naissance de Charlie, et elle a donc adopté le patronyme de sa mère. Pour être franche; elle le déteste. Mais à quoi servent les noms par les temps qui courent? PrénomsCharlie. C'est simple, unisexe, passe partout. Dur à porter pour la jeune fille superficielle qu'elle était, ce prénom lui va à présent comme un gant. Date et lieu de naissance › Elle est née à Juneau, un 2 février. Elle a vécu toute son enfance et son adolescence là-bas. AgeVingt-trois ans. Elle aime parfois se dire que c'est un bel âge pour mourir. Ni trop jeune, ni trop vieille. Assez expérimentée pour avoir goûté aux plaisir de la vie, mais pas assez sage pour en avoir fait une indigestion. Au fond d'elle, elle espère survivre assez longtemps pour entrevoir ne serait-ce que l'aube de ses vingt-quatre ans. SituationCélibataire, depuis bien longtemps d'ailleurs. Et après tout ce qui s'est passé, l'amour est bien la dernière chose qu'elle recherche. Orientation sexuelle › Elle est hétérosexuelle, ça ne fait aucun doute. Ville de départ › A vrai dire... Charlie vient seulement d'apprendre à propos de l'épidémie. Elle était au fin fond de la forêt, sur un terrain ayant appartenu à son père, honorant sa mémoire en embrassant son métier. C'est au bout de plusieurs mois sans le moindre signal de radio qu'elle a enfin décidé de retourner en ville pour comprendre ce qu'il passait. 50 km plus tard, elle s'est retrouvée à Juneau, submergée par les rôdeurs. Ancien métierTrappeuse, au fin fond d'une forêt paumée en Alaska. Elle regrette tellement d'avoir quitté son petit coin de paradis pour cet enfer... Capacités › La maîtrise d'arme, la chasse et la traque faisaient partie de son quotidien en tant que trappeuse. Utiliser ces capacités dans la vie de tous les jours, pour un métier, et les utiliser sous pression, dans un monde post-apocalyptique, c'est totalement différent. Si elle savait où tirer pour abattre un animal sans lui causer trop de souffrances, elle a encore un certain mal à viser la tête d'un rôdeur et l'avoir du premier coup. De plus, la chasse et la traque se font bien plus rudes lorsque l'on a sous le nez l'éventualité de mourir si on ne parvient pas à chasser quelque chose de consistant. Tout est bien plus complexe, mais ces capacités demeurent tout de même un avantage. Caractère › froide, par certains aspects - attentive - rancunière - combative - susceptible - intuitive - têtue - rusée - loyale - autonome Groupe › Pariah. Avatar › La magnifique Candice Accola. Crédit › Tumblr.


Comment était ta vie avant ? Disons... Atypique. J'ai grandi chez ma mère, à Juneau, dans un milieu plutôt aisé. Tout a toujours été facile pour moi, parce que j'étais jolie, et surtout populaire, pendant toutes mes années d'études. Je vivais dans mon petit monde superficiel, et je m'en veux d'avoir été aussi stupide. Mais quand mon père est mort, je venais d'obtenir mon diplôme, et ça a tout bouleversé chez moi, de ma personnalité à mon mode de vie. J'ai décidé d'en finir avec cette vie qui n'avait pas le moindre sens. Sa mort a été à la fois la pire et la meilleure chose qui me soit arrivée. J'ai adopté son mode de vie, en pleine forêt, et je n'ai plus revu ma mère, que j'ai tant de fois défiée. Personne n'a compris pourquoi j'ai fait ce choix. Bordel, même moi, aujourd'hui, je ne l'ai toujours pas compris. Tout ce que je sais, c'est que c'était la bonne chose à faire. Quel est ton état d'esprit aujourd'hui ? J'ai peur, tout le temps. Je serais une idiote de ne pas l'avouer. Ce monde me fait peur, à la fois à cause des morts-vivants, mais aussi pour ce que l'humanité est devenue. Elle se détruit chaque jour un peu plus, et j'en subis les conséquences, alors que je pourrais très bien être restée dans mon petit coin de paradis. Mais il est trop tard pour faire marche arrière. Combien de proches as-tu perdu et comment le vis-tu ? Je n'avais plus personne. Ma mère est certainement morte, pourtant je n'y pense pas plus que ça. Je n'ai plus que mon chien... Et ça me tuerait de le perdre. Pourquoi n'êtes vous pas dans un camp ? Je viens à peine d'arriver à Juneau, mais honnêtement, ce Bunker ne me dit rien qui vaille... C'est un peu dur pour une louve solitaire de s'adapter à une communauté.Pensez-vous survivre encore longtemps dans un tel chaos ? Honnêtement, je n'en ai pas ma moindre idée. Je prend toutes les précautions disponibles, mais la survie dans cet univers est liée au hasard.  Combien de marcheurs avez-vous tué ? Une vingtaine, plus ou moins. Combien de personnes avez-vous tué ? Elle n'a tué aucun humain.Pourquoi ? Aucun humain ne lui en a donné la raison, pour le moment. Et pour les macchabées, c'est une question de survie.

show me what i'm looking for

Le retour au silence. Après tout ce qui s'est passé, c'est la seule chose dont elle rêvait. Son monde a changé du tout au tout. Elle a fait ses adieux à cette vie superficielle qui ne lui a jamais rien apporté; à tout ces faux-amis idiots qui l'ont entraîné vers le fond; à cette mère plus avide de sexe que de s'occuper de sa propre fille; à ce système qui veut que l'on intègre le rang sans réfléchir; à cette société gangrenée qui touche à sa fin. Les idées de son père, elle les a toujours écouté sans les entendre réellement. Mais aujourd'hui, elle comprend. Et elle compte bien remplacer cette honte qu'il a du ressentir à son égard par le passé par de la fierté, de là où il est. Elle adopte son mode de vie sans même jeter un regard en arrière. Sans ne rien laisser d'autre qu'un mot sur la table.

C'est sur, l'eau est froide. La vie est silencieuse. La nourriture se chasse. Mais elle apprendra à faire avec tout ça, parce qu'ici, au moins, elle s'est trouvée. Et elle ne quitterait cette cabane paumée au fin fond de l'Alaska pour rien au monde, pas même pour un brushing et une pédicure - et dieu sait que c'était toute sa vie, avant. Et vous savez quoi? Elle sourit. Pour la première fois de toute sa vie, elle sourit, pour de vrai. C'est pas à cause d'une vanne bidon de Tim Blooms avec qui elle voulait sortir en primaire, ou alors parce que sa mère vient de lui accorder une seconde d'attention. Non. Elle sourit parce qu'elle est libre. Enfin. " On est bien là. Pas vrai Vadrouille?" C'est son chien, son seul ami désormais. Entraîné par son père pour être un parfait compagnon de chasse, et récupéré par la fille.



18/12/2014
Bruce, si tu passes par là, je suis partie vers Juneau. Ma radio déconne. Je serai de retour dans quelques jours,
Cha.

Bruce, c'est le vieux qui habite à 30 km de chez elle, un autre trappeur, ancien ami de son père. Il passe une fois tous les deux mois, et elle ne voudrait pas qu'il pense qu'elle s'est faite bouffer par un ours. Ce qu'elle ne sait pas, en revanche, c'est que lui, il est mort. Enfin... Si mort peut désigner s'être vidé de son sang à cause d'une morsure de mort-vivant et être devenu à son tour l'une de ces bêtes immondes.
Mais de cela, Charlie ne sait rien. Coupée du monde, elle a su faire sans sa radio pendant des mois et des mois, mais aujourd'hui, elle saute le pas: elle veut tout de même se tenir informée de ce qui se passe autour d'elle. Il pourrait y avoir une troisième guerre mondiale, et elle ne serait pas au courant... Elle ne croit pas si bien penser. Mais ce qu'elle va découvrir, c'est bien pire qu'une guerre. Pire que tout.
Son pick-up est à à peine un kilomètre de Juneau lorsqu'elle aperçoit ses premiers rôdeurs. Elle ne comprend pas, au départ. Elle donne un coup de volant pour éviter d'en écraser un, et termine sa course dans un fossé. " Putain!" lance t-elle, endolorie par le choc, et assourdie par les râles alentours et les couinement de Vadrouille. Elle a mal partout, pourtant, elle n'obtiendra pas de répit. Un rôdeur vient se coller à sa vitre, et c'est là qu'elle comprend: quelque chose a mal tourné. Il faut qu'elle se barre d'ici, et vite. Seulement, sa voiture décide de ne pas démarrer, alors elle s'échappe le plus vite possible par l'autre portière, saisissant son sac à dos. Vadrouille à ses talons, elle court le plus vite possible en direction de Juneau, pour trouver de l'aide, et surtout des explications...
Ce qu'elle ne sait pas, c'est que c'est en ville qu'elle rencontrera le plus de macchabées.
C'est aussi là-bas qu'elle fera les pires rencontres.
Qu'elle va lui manquer, sa foutue forêt...

i write sins not tragedies

Pseudo › winged syrius. Prénom › Emilie (jolie Arrow) Pays › Douce Fraaaaaaaaaance. Age › Dix-huit ans. Où avez-vous connu le forum › ici Votre avis dessus › ici Voulez-vous réserver votre avatar › fuck da police. Le mot de la fin › lama.

_________________
" You know, crying does not indicate that you are weak.
Since birth, it has always been a sign that you are alive. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 29/05/2014
✤ post-envoyés : 1642
✤ pseudo/prénom : deardeath
✤ célébrité : dylan rieder
✤ objets :
Spoiler:
 

✤ crédits : glass skin
✤ âge : vingt-cinq ans


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: deux
✤ nombre de rôdeurs tués: pas compté
✤ relations:

MessageSujet: Re: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   Sam 20 Déc - 16:44

comment ton début il envoie du patééé I love you hâte de voir la suite

_________________


don't be afraid of the dark

MY SECRET SIDE I KEEP, HID UNDER LOCK AND KEY. I KEEP IT CAGED BUT I CAN'T CONTROL IT. 'CAUSE IF I LET HIM OUT, HE'LL TEAR ME UP, BREAK ME DOWN. WHY WON'T SOMEBODY COME AND SAVE ME FROM THIS MAKE IT END ? ITS HIDING IN THE DARK, ITS TEETH ARE RAZOR SHARP. THERE'S NO ESCAPE FOR ME, IT WANTS MY SOUL, IT WANTS MY HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t180-foutue-realite-hunter
avatar
✤ en ville depuis le : 27/05/2014
✤ post-envoyés : 554
✤ pseudo/prénom : winged syrius.
✤ célébrité : candice accola.
✤ objets : son chien ₪ quelques vêtements dans un sac à dos ₪ un couteau de cuisine ₪ elle n'a plus d'arme, sa carabine ayant été volée par ses agresseurs.
✤ crédits : avatar par bombshell / signature par solosand.

✤ âge : 23 ans.
✤ humeur : Froide.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Aucune.
✤ nombre de rôdeurs tués: Une vingtaine, plus ou moins.
✤ relations:

MessageSujet: Re: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   Sam 20 Déc - 21:18

Han, merciiii, t'es un amour!

_________________
" You know, crying does not indicate that you are weak.
Since birth, it has always been a sign that you are alive. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Like a wolf in the sheepfold
✤ en ville depuis le : 21/07/2014
✤ post-envoyés : 631
✤ pseudo/prénom : Hirpini / Bertille
✤ célébrité : Tyler Hoechlin
✤ objets : + L'alliance de ma femme autour du cou et une plaque militaire avec mes initiales
Sac à dos:
 


A la ceinture:
 

✤ crédits : Avatar : didoum / Sign : tumblr

✤ âge : vingt huit ans
✤ statut : veuf
✤ humeur : here I am without you, I feel so lost but what can I do?


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: un paquet, mon ami
✤ nombre de rôdeurs tués: quelle importance ?
✤ relations:

MessageSujet: Re: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   Sam 20 Déc - 23:29

Oh, you touch my tralala.

_________________
I'm a freak, I don't trust anyone.

''Hearts can break. Yes, hearts can break.
Sometimes I think it would be better
if we died when they did, but we don't.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✤ en ville depuis le : 27/05/2014
✤ post-envoyés : 554
✤ pseudo/prénom : winged syrius.
✤ célébrité : candice accola.
✤ objets : son chien ₪ quelques vêtements dans un sac à dos ₪ un couteau de cuisine ₪ elle n'a plus d'arme, sa carabine ayant été volée par ses agresseurs.
✤ crédits : avatar par bombshell / signature par solosand.

✤ âge : 23 ans.
✤ humeur : Froide.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Aucune.
✤ nombre de rôdeurs tués: Une vingtaine, plus ou moins.
✤ relations:

MessageSujet: Re: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   Sam 20 Déc - 23:29

Hmm, my ding ding dong.

_________________
" You know, crying does not indicate that you are weak.
Since birth, it has always been a sign that you are alive. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   Dim 21 Déc - 18:53

Rewelcoooome t'es sexy comme ça aussi
Hâte de lire ton histoire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
it's so hard to leave until you leave. then it's the easiest goddamned thing in the world
✤ en ville depuis le : 10/07/2014
✤ post-envoyés : 808
✤ pseudo/prénom : winged syrius. / Emilie.
✤ célébrité : Sarah Paulson.
✤ objets :
Ce qu'elle a du abandonner à l'entrée du bunker:
sac de sport en bandoulière:
 

+ une hache récupérée dans le hall d'un immeuble après avoir brisé"la glace d'urgence", mais qui risque de ne plus tenir très longtemps.

✤ crédits : Avatar par sugar slaughter & signature de narnienne.

✤ âge : Trente-deux ans.
✤ statut : Amnésique... Elle pourrait être mariée ou veuve, elle ne s'en souviendrait même plus...
✤ humeur : Détruite.


don't look back
✤ nombre de personnes tuées: Zéro, enfin, depuis son amnésie. Pour sa vie d'avant, elle n'en a pas la moindre idée.
✤ nombre de rôdeurs tués: Elle ne compte pas, à quoi cela pourrait-il servir?
✤ relations:

MessageSujet: Re: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   Dim 21 Déc - 19:08


Merciiii. I love you I love you

_________________

"Trust me, I won't hurt you"


"I'll never leave you"


"I love you"

his sweetest lies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedevilwithin.forumactif.org/t606-they-begged-for-a-shee
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽   

Revenir en haut Aller en bas
 

Was it harder to die, or harder to be the one who survived? ☽

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the rise :: to reborn :: safe and sound-